Sélectionner une page

Habituellement, lorsque vous vous promenez dans une capitale européenne comme Paris, il faut faire attention aux crottes de chien. A Saint Petersbourg, il faut regarder si une plaque d’égout ne manquerait pas par hasard. Le risque est de se retrouver quelques centimètres (ou mètres) plus bas.

Le métro a été construit très profondément (80 m). De grands escalators vous permettent d’y descendre. N’ayez pas peur, un employé dans un guichet surveille le bon fonctionnement de ces équipements. Parfois, vous arriverez dans une belle station de style art-déco comme celle de la gare centrale. Certaines ont l’air d’abri anti-atomique, il parait que c’est normal !

Les conducteurs automobiles appliquent à la lettre le code de la route. Ils sont fort respectueux des feux, s’y arrêtent avec complaisance. En dehors, ils foncent, vous pouvez rapidement jouer au torero et risquer votre vie en dehors des passages piétons. Donc attention !

Boire dans la rue est un sport national. Si vous ne le pratiquez pas, ce n’est pas non plus sans risque, il suffit de marcher sur un tesson de verre et de se transpercer la chaussure et le pied (oh tu pousses légèrement ! ). Dans la majorité des cas, le copain ou la copine qui vous accompagnera se moquera de vous avant que cela ne lui arrive. En hiver, il ne faut pas oublier de dire que les plus maladroits glissent sur les plaques de verglas et se « viandent » quand ils regardent la beauté des lieux et ne voient pas une grosse chaîne qui barre un passage…