Sélectionner une page

La Nuit du Grand Age et du Bien Vieillir a eu lieu le jeudi 16 mai au Casino de Paris.

Cette nuit a été l’occasion de parler de la formation des personnes qui se situent autour des ainées.

La formation des acteurs de proximité est importante. L’enjeu de formation est important également. Il passe davantage par une évaluation des candidats par le biais des bilans comportementaux plus que par la recherche de compétences. Pour le directeur d’O2, il faut faire en sorte que l’aide-ménagère ne réalise plus le ménage mais que cela soit le robot qui se charge de cette action à sa place. La technologie doit remplacer les tâches peu valorisantes. Les personnes âgées doivent être analysées par le personnel qui les entoure comme des acteurs techniques à maintenir dans les circuits. La société « La valériane » propose une application informatique web d’évaluation de l’indépendance de la personne âgée. À partir de cette évaluation, il est possible de définir qui sont les bons intervenants à domicile. La structure Philomène cherche à réveiller les talents des séniors afin qu’ils retrouvent une confiance en eux. Le dispositif Agric arco qui favorise le lien social, est mis en place pour aider les aînés à sortir de chez eux. Il s’agit par exemple de favoriser les rencontres de fratries, mais aussi les rencontres associatives. Pour ces personnes âgées, il est important de continuer d’avoir un lien social et de continuer à vivre dans la société.

 

La Nuit du Grand Âge et du Bien Vieillir, jeudi 16 mai 2013, 17h, Casino de Paris, 16 rue de Clichy, 75009 PARIS