Les technologies alternatives

L’ART (l’Autorité de régulation des télécommunications) lance une consultation publique sur les conditions d’utilisation des fréquences aujourd’hui attribuées aux réseaux locaux radioélectriques pour la fourniture de l’accès à Internet haut débit dans les lieux publics dans les fréquences de la bande ISM. Elles sont désignés sous le terme de technologies alternatives.

La fondation Internet nouvelle génération réfléchit aux usages des technologies alternatives. Pour en savoir plus : www.fing.org

Article rédigé le 26 janvier 2002 pour la parution de la nouvelle série de la lettre de Bruno Salgues, lettre numéro 1. Bruno Salgues était président du conseil de surveillance de Comparatel à cette période.

Laisser un commentaire