Les avions sont de plus en plus sûr

Mes collègues du MIT on fait une étude sur la sécurité aérienne. Ils aboutissent aux résultats que les avions sont de plus en plus sûrs. Au-delà de ce chiffre, les deux enseignants Arnold Barnett et Georges Eastman du MIT montrent que les chiffres dépendent largement des pays.

Le risque de mort qui était de 1 pour 13 millions dans les années 90 pour les vols nationaux en Europe, Etats-Unis, Canada et Japon est quasiment nul aujourd’hui. Sur les vols intérieurs américains, le nombre de mort était de 1 passagers sur 7,2 millions entre 1982 et 1989, de 1 sur 9,2 de 1990 à 1999 et de 1 sur 22,8 entre 2000 et 2005.

Le risque pour les vols internationaux entre nations développées s’est réduit de 1 pour 6 millions dans les années 90 à un pour 8 millions dans la période 2000-2005. En revanche, ce chiffre chute brutalement pour les vols entres des pays développés et des pays en développement à 1 pour 1,5 millions, ce qui est une amélioration par rapport à 1 pour 1 million dans les années 90. Sur les vols intérieurs des pays en développement, il était de 1 pour 500 000 dans les années 90 pour atteindre 1 pour 2 millions dans la période 2000-2005.

Cette réduction proviendrait de différentes raisons : une meilleure formation des pilotes et des personnels commerciaux, la présence d’ordinateurs embarqués de traçage et de prévision de panne, la mise en place de règles de sécurité plus strictes par les gouvernement.

Source :

National Transportation Safety Board, Federal Aviation Administration, USA

Arnold Barnett et Georges Eastman, Professors au MIT

Laisser un commentaire