MobilCom, France Telecom

Sauve qui peut: Les relations en France Telecom et Mobilcom ressemblent à des affaires de familles. On dirait des histoires de vieux couples qui divorcent. La suite verra celui qui partira le premier …

Ce qu’on ne vous dit pas… Article publié le 15 mai 2002 pour la parution de la nouvelle série de la lettre de Bruno Salgues, lettre numéro 6. Bruno Salgues était président du conseil de surveillance de Comparatel à cette période.

Laisser un commentaire