La conférence mondiale du développement des télécommunications de 2002

La Conférence mondiale de développement des télécommunications (CMDT) organisée par l’Union internationale des télécommunications (UIT) s’est déroulée du 18 au 27 mars 2002 à l’invitation du gouvernement de la Turquie. Environ 1.500 délégués représentant les secteurs publics et privés ainsi que des organisations régionales et internationales y sont attendus.

La conférence a été appelée à adopter la déclaration d’Istanbul exposant une vision commune de l’avenir des télécommunications dans le monde. Un des facteurs clé de cette action est la télémédecine. L’UIT cherche par des exemples comme la télémédecine à illustrer comment les télécommunications peuvent aider à combler le fossé entre les pays en développement et développés du fait de l’expansion rapide, mais inégale, des technologies de l’information et de la communication (TIC).

Un plan stratégique pour la réduction de la fracture numérique traduit cette vision en objectifs et en priorités. Le texte est destiné à être examiné par la Conférence de plénipotentiaires de Marrakech, Maroc, en septembre-octobre 2002. Il devra être intégré au plan stratégique de l’UIT. Un plan d’action définira les programmes de travail nécessaires à la mise en oeuvre du Plan stratégique au cours de la période 2003-2006. Ce processus fait parti du processus du sommet mondial sur la société de l’information.

L’UIT a de bonnes intentions, espérons que celles-ci seront opérationnelles avant 2005.

Article publié le 15 mai 2002 pour la parution de la nouvelle série de la lettre de Bruno Salgues, lettre numéro 6. Bruno Salgues était président du conseil de surveillance de Comparatel à cette période

Laisser un commentaire