Face à la vieillesse, les mutuelles devront changer !

Stéphane Junique, Président d’Harmonie services mutualistes, affirme volontiers que les mutuelles doivent changer. Pour lui,  il s’agirait d’intervenir par des approches de conventionnement pour réduire les restes à charge. Conséquence directe,  il faut prendre en compte l’idée que le coût puisse être réduit.  Pour cela, il devient indispensable d’offrir des services de soin et d’aide de proximité. C’est pour cette raison que la mutuelle Harmonie a créé dix centres de rééducation de la vision et de l’écoute.

François Bellanger, Représentant la confédération française des retraités, aime rappeler que l’assurance maladie obligatoire rembourse en moyenne en-deçà de 50 %  (si l’on ne tient pas compte des gens qui sont financés à100 %). Dans certains cas, c’est pire car seulement 4 % des dépenses d’optique sont remboursées.

Pour Stéphane Junique, l’enjeu de la prévention est essentiel. Moins de chute, moins d’accidents idiots, tels  est le leitmotiv. La prévention en matière de perte d’autonomie serait  plus facile à mettre en place que cela ne paraît, encore faut-il avoir envie de la mettre en place.

Source :  L’AG des âgés (ceci n’est pas un colloque) ,  » Ils ont fait la révolution de 68, ils feront la révolution de l’âge  » a été organisée par Madame Michèle Delaunay, Ministre déléguée aux Personnes âgées et à l’autonomie, le mardi 9 juillet 2013, Salle Pierre Laroque – Ministère des Affaires sociales et de la Santé, 14 avenue Duquesne , 75007 Paris

 

Laisser un commentaire