Les gagnants de la nuit du grand âge

La nuit du grand âge du 16 mai a commencé par un hommage à Geneviève Laroque et Richard Saconne,  deux acteurs de l’action auprès du grand âge, tous deux décédés depuis l’édition précédente.

Pour le concours qui a pour thème « Bien vieillir chez soi dans la cité », le lauréat est la société Viva lib. Cette société propose des appartements adaptés, conçus en amont, ou chaque pièce a été re-imaginée dans le but de correspondre aux besoins des personnes âgées ou dépendantes. Rupiani, a été récompensé pour son fauteuil de confort motorisable, fauteuil repensé  avec 6 roues qui permettent de tourner sur place. Madsap a proposé un système pour marcher assis-debout qui a reçu quant à lui le coup de cœur. C’est une réhabilitation de la draisienne adaptée à la circulation. Wellpedy walk est destiné à fonctionner dans la rue, et Wellpedy home est un système à roulettes conçu pour la maison. Ces produits ont obtenu le prix spécial des mains la Ministre Michèle Delaunay.

Le concours « Hébergements collectifs et maison de retraite »  a été très disputé cette année. AGiRC-ARCO a reçu le prix pour un guide dédié aux personnes en maison de retraite. Ce livre traite des déficiences corporelles. C’est une compilation d’éléments de bon sens. À titre d’exemple, il conseille d’éviter les puits de lumière, car ils sont analysés par le cerveau des personnes âgées comme des taches. Ce guide de solutions pratiques est réalisé avec la Mutualité Anjou Mayenne. L’établissement Orpea Corniche fleurie a été récompensé pour son action réalisée avec les enfants. Il s’agit de la création d’un potager, qui sert à la stimulation sensorielle et dont les légumes sont destinés ensuite au Resto du cœur.

En ce qui concerne le concours « Prévention pour soi et les siens », le lauréat est la société Movadom qui est en l’occurrence une entreprise d‘accompagnement au déménagement des séniors vers la maison de retraite. Elle guide par exemple ces personnes afin  d’envisager avec elles ce qu’elles peuvent emmener avec elles dans cet établissement. C’est également une assistance pour les aider à recréer leur univers dans ce nouveau lieu de vie. Les sociétés Assystel et Mitiki, ont été primées pour le court métrage « champagne » avec un coup de cœur du jury. C’est un film qui a la vocation de sensibiliser les personnes sur le phénomène de la chute à domicile. Le réalisateur Olivier Ducray prépare un nouveau film relatif au suivi durant une année d’infirmières à domicile. L’entreprise Logivitae fonctionne sur une logique d’entrepreneuriat social. Elle a obtenu une mention spéciale, du fait de son engagement dans le  développement durable et l’équité. Cette entreprise de 160 salariés est gérée de manière collégiale.

Le dernier concours avait pour thème « Santé et avancée en âge ». L’Assistance Publique Hôpitaux de Paris a reçu un prix pour ses tableaux sensorimoteurs accrochés dans les couloirs de déambulation et destinés aux personnes ayant des troubles dégénératifs avancés. Ces tableaux nommés TIPATSMA incitent à exécuter des activités physiques et sensorielles. Du fait de leur accrochage, il n’y a pas de gel de surfaces pour cette activité car les activités ne sont pas posées sur le sol. La marque Selfia propose des vêtements adaptés à des personnes qui ont des déficiences physiques. Le groupe Medica a été primé pour l’utilisation de vaisselle bleue qui « valorise » les aliments.

La firme Doro qui fabrique des téléphones et des équipements spécialisés a été mise en avant par le prix spécial des organisateurs.

Laisser un commentaire