L’or des chamanes

Les chamanes sortent de prêtres des populations autochtones recevaient des dons en or. Tout était bon pour évoquer la superstition des dieux, et même de véritables lacs naturels étaient la source de croyance.

Au musée de l’or, on découvre des flûtes, des maracas, des sifflets, ils émettaient des sons qui étaient censés représenter des animaux, les ancêtres ou les créateurs du monde. Les chamanes utilisaient les plantes pour leurs effets hallucinogènes. Ils utilisaient l’anadenanthera qu’ils inhalaient en petite quantité, mais ils usaient aussi de la coca (enthroxilium novognatense), du tabac, du yagé et yojo. Leurs activités contribuaient à faire ressortir la vérité et conduisaient à des sacrifices humains.

Le musée explique qu’il y avait des formations de chamane, et il a été retrouvé des signes des différents niveaux et de ce que l’on pourrait appeler des aspirants.

Source : Museo del Oro, Carrera 6, 15-88, Bogota, Colombie, Tel 571 343 2222, fax : 571 284 74 50, sites web : http://www.banrep.gov.co/museo, email wmuseo@banrep.gov.co

Laisser un commentaire