Se transporter à Bogota (Colombie)

Bogota reste le paradis du taxi à pas cher, et il suffit de se retourner pour voir un  véhicule jaune. Aucune chance que l’on ait cela à Paris ! Le tarif est fondé sur des taximètres, il est clairement expliqué, donc aucun trouble !

Depuis mon dernier passage en 1993, une ligne de bus en site propre a été construite, cela ne vaut pas le métro, mais ça y ressemble sur certains points. Elle s’appelle le transmilenio, mais les habitants de Bogota parle de transmilleno, ce qui signifie, avec le jeu de mots en Espagnol que ces lignes sont toujours bondées… Le nouveau maire a promis le métro tant attendu ! Cela n’a pas remplacé la cohorte de ces mini-bus multicolores qui desservent des endroits improbables dont seuls les utilisateurs en ont le secret. Je n’ai jamais réussi à avoir une information claire sur ces lignes…

Le vélo reste la petite reine, il y a dans Bogota 300 km de route exclusivement ouverte aux vélos et à ceci, s’ajoute les dimanches et fêtes 100 km d’avenues transformées en voies cyclables et dédiées aux activités sportives !

Laisser un commentaire