L’auberge du bon terroir est celle des bonnes saveurs

Une visite des châteaux de la Loire, Chambord et Blois pour être plus précis, nous a conduit à rechercher un restaurant dans la campagne avoisinante et là, par un hasard indescriptible et à un carrefour d’une route improbable, une enseigne nous a proposé d’aller voir l’auberge du bon terroir. Cela pourrait être le début d’un roman, mais c’est plutôt une nouvelle visite à un restaurant que j’avais visité il y a quelques années.

 

La première approche a été délicate (je reste politiquement correct), décor qui paraissait inadapté, accueil rocailleux de celui qui s’avéra être le maitre des lieux, carte peu lisible, mais quelques logos de guide qui montrait l’existence de cet endroit dans ces bouquins de base du bon chercheur de restaurant. Par la suite, nous n’avons pas été déçus.

 

La salle dans lequel on se dirigeât était sympathique et le menu s’est avéré parfait. En entrée, la mise en bouche du départ, mousse de tomate et crème d’herbe valait déjà le détour, elle précédait une nage de homard. J’ai opté pour un ris de veau parfait, d’autant plus que l’on n’a pas l’habitude d’en faire à la maison. Le plateau de fromage était complet et varié. Le dessert se composait d’une île flottante de bon aloi. J’ai opté pour des vins locaux au verre, Cheverny, Champigny puis Chinon qui s’accommodaient parfaitement. Je n’ai pas pu résister à une petite poire (en alcool bien sûr) provenant d’un département voisin, mais qui s’avéra est la seule mauvaise note de ce repas.

 

Je vous conseille donc cette auberge exploitée par Dominique (le sommelier) et Françoise (la cuisinière) Boisgard.

 

Nouveau passage en juin 2010

 

Au moment d’un nouveau passage, la mise en bouche était un velouté frais de petit pois, une salade au râble de lapin, qui est  parfaite pour ces chaudes journées d’été. Nous avons poursuivi par un magret de canard aux petits légumes. Nous avons bénéficié d’un plateau de fromage pléthorique et d’excellente qualité. J’ai terminé par une crème caramel. Coté vin, nous avons bu un Cheverny domaine vielle vigne 2005, que je vous conseille.

 

Auberge du bon terroir, 20 rue du 8 mai 1945, 41500 Muides sur Loire, tel : 02 54 87 59 24, fax : 02 54 87 59 19

 

Cheverny, Vieilles vignes, 2005, Domaine Sauger, 41700 Fresnes, mélange de Pinot Noir, Gamay, Côt

Article modifié le 3 août 2010

Laisser un commentaire