Facebook et les autres, fondés sur la déclaration

Facebook et les autres, fondés sur la déclaration

 

Une question

 

Dans des logiciels comme Facebook, l’utilisateur décrit son réseau social en se déclarant. Il est intéressant de noter que cela transforme les réseaux sociaux traditionnels. Le réseau social est assurément un élément clé de l’homme. Pour Aristote, la « filia » est le bien le plus précieux pour les hommes et pour les sociétés car elle a le pouvoir de « faire » la société. Mais dans les réseaux sociaux, il faut faire une déclaration formalisée, publique, de l’amitié. Inscrire quelqu’un, c’est en quelque sorte en faire son ami. Mais dans la relation d’amitié, les amis font normalement partie des intimes, il n’y a pas d’affichage, il n’y a pas de « manière » entre nous, « nous » étant les amis.

 

Facebook repose sur deux fonctions : établir un profil, la fonction de dialogue, qui produit le réseau. La fonction d’auto-profilage demande au nouveau membre de déclarer son réseau à travers un dispositif numérique. Ce type de formalisation existe ailleurs comme par exemple la déclaration de naissance, elle n’est donc pas originale. La question est alors de savoir si ces réseaux sociaux vont créer une société nouvelle…

Laisser un commentaire