Les télétravailleurs et les télécentres aujourd’hui

Le télétravail est devenu une évidence. L’économie n’est pas figée sur un seul modèle de salariat. La modernisation de l’économie française passera nécessairement par une réforme du travail. Il faut abandonner « le travail souffrance ». Beaucoup de pays avaient démarré cette réforme il y a quelques années… Il faut sortir du taylorisme, celui du donneur d’ordre (la stratégie) et les salariés, et chacun se protège par des murs. Ces murs bloquent l’innovation…Pour les faire tomber, il faut que les deux cotés du mur se parlent…

 

Plusieurs formes sont possibles. Le premier type est la pluriactivité qui apparaît dans ces télécentres. L’innovation en termes d’emplois est ainsi devenue possible, ainsi qu’un secrétariat moderne créé pour aider les artisans à répondre aux appels d’offre. Les télécentres sont facilitateurs…les télécentres permettent de recentrer le travail dans la vie courante. Les TIC ont cassé cette cohérence assistée par la mondialisation. Il faut en tirer des conséquences : le rural est aussi bien placé que la ville.

 

Le télétravail est souvent synonyme de travail à domicile et assez peu de télécentres. Ce dispositif est peu connu des entreprises. Le réseau des télécentres comprend 21 télécentres ou regroupements de télécentres : cela représente 80 postes de travail, 150 télétravailleurs recensés, et, pour certains, ce sont du télé salariat, des « solos ».

 

Deux exemples de télécentres traduisent leurs diversités. Montlucon-gannat, situé dans le périmètre de la chambre du commerce, bénéficie de l’environnement, par exemple d’une plateforme de centre d’appesl y est attaché. Mais, en contre partie, cela engendre une difficulté dans la promotion du télécentre. A Murat, la Maison des services propose un accès à 27 services (publics…). Le télécentre est conçu comme un centre d’accompagnement et de connexion avec les projets de création de l’entreprise…

 

Les principales causes de création de télétravailleurs : il s’agit d’embaucher des seniors ou des handicapés, d’embaucher des compétences absentes sur le territoire, de conserver des salariés suite à la mutation du conjoint, de retenir des salariés qui veulent quitter l’entreprise pour cause de déplacement long.

 

Le rectorat de Bordeaux a mis en œuvre le télétravail : ils disposent de 70 télétravailleurs répartis sur l’Aquitaine. Il s’agissait d’éviter le déplacement des salariés vers Bordeaux. La caisse des dépôts et consignations de Bordeaux dispose de 50 télétravailleurs, 4% de l’effectif. L’introduction a été progressive mais cela a entraîné de profondes mutations dans l’organisation (moins d’arrêts maladie), ce qui a permit 20% de gain de productivité. Le télétravail conduit à de meilleures structurations du management. Elément positif, le télétravail permet de résoudre les problèmes de bureau et de parking. IBM est un pionnier du télécentre, 7 télécentres ont été créés, 5 en région parisienne, un à Vitrolle, et un à Clermont Ferrand.

 

Source : Troisième édition du Forum RuraliTIC, organisée en étroite collaboration avec le Conseil Général du Cantal et le soutien du Conseil Régional d’Auvergne, de l’AMRF (Association des Maires Ruraux de France) et de la Communauté d’Agglomération du Bassin d’Aurillac, le 27 et 28 Août 2008.

 

Laisser un commentaire