Du poulet ou du poulet


Ou quand le poulet devient une expérience intéressante

Dans le vol Air France, Paris Singapour du 25 juin, j ai vécu un dilemme important. Le plateau servair était non seulement de mauvaise qualité, cette fois, le personnel commercial n’a même pas osé donner le programme, c’est clair après….

Pour le plat principal, le choix était à faire entre du poulet ou du poulet, version européenne ou version chinoise. Le premier était avec une purée de pomme de terre et des traces de brocolis, digne d’une mauvaise cantine, le second, choisi par mon voisin avec du riz.et des traces de champignon. Nous n’avons pas vu la différence de goût des sauces.

En entrée, une quiche aux légumes ressemblait à un chewing-gum aplati sur lequel on avait ajouté un mélange inconnu de légumes et de liant…J’ose même ne pas vous parler du dessert…

Dans la série : les plus mauvais repas en avion, ce vol a failli participer….

Laisser un commentaire