Connaissez-vous l’Ayurvéda ?


  


  

L’ayurvéda est une médecine traditionnelle venue d’Inde qui se distingue de notre approche allopathique européenne. Il s’agit en fait plutôt d’une recherche du « bien être », fondée sur une médecine préventive à base de plantes, de massages et de « thérapies du cerveau », que les acteurs européens de l’Ayurvéda définissent comme des thérapies spirituelles, mais qui n’ont pas vocation à remplacer la médicine « traditionnelle » occidentale.
 

Cette approche et ces méthodes sont pratiquées depuis longtemps dans leur pays d’origine, et se sont progressivement exportées dans d’autres pays, comme l’île Maurice, qui en fait la promotion auprès des VIP européens (principalement francophones et anglophones). J’ai testé ces soins pendant mes voyages dans cette île avec ravissement, sans pour autant avoir de preuve de leur efficacité.
 

Avec le retour à la « nature » des européens, des grandes firmes comme Clarins se sont intéressées à ces produits. Les acteurs locaux comme Himalaya Herbal Healhcare sont dans une position d’attente sur ce marché. Une « ferme de soin » a été ouverte dans le Morvan français (la ferme de Divali), tandis que le centre Tapovan, qui a ouvert ses portes à Paris en 1991, connaît un succès croissant, tant du point de vue de sa fréquentation que de sa médiatisation (1). Il existe même des logiciels de diagnostic, comme Ayusoft.
 

L’ayurvéda s’installe sur le marché mais quelles sont les raisons de cet attrait ?  L’article de Marie Aucouturier évoque des « publics friands d’expériences ». Dans les grands hôtels que je fréquente, trois types de produits ayurvédiques sont mis en avant : la préparation d’une journée de travail, la réduction de la « gueule de bois », et enfin une meilleure digestion des grands repas ! Quand Philippe Nasse rédige un rapport sur le stress au travail, je connais une solution ayurvédique….
 

(1) Article de Marie Aucouturier dans la rubrique « Tendances » du JDD, Journal du Dimanche du 23 mars 2008, page 21
 

Laisser un commentaire