Un Internet, moins consommateur en énergie

 

 

Naouyuki Akikusa, de chez Fujitsu, propose de réfléchir à l’utilisation de l’énergie par les TIC. Selon une étude qu’il a commandée, 23% des dépenses énergétiques des TIC se fait dans des « data center » (centres de stockage des données) et pour plus de la moitié du fait de la climatisation.

 

La société de la connaissance a de plus en plus besoin de moyens de stockage et donc de serveurs. Dans les zones urbanisées, l’enjeu actuel est de passer de regroupement de petits systèmes vers des équipements plus gros mais optimisés pour le stockage, et donc moins consommateurs de courant et moins générateurs de chaleur. Les japonais ont publié un exemple. Passer de 10 petits serveurs à 1 serveur plus optimisé revient à planter 200 arbres en terme de CO2

 

Aujourd’hui, environ 80% des mails reçus sont des spams. Il serait bon de consacrer des efforts pour les éradiquer. Leurs coûts sont des dépenses en énergie qu’il faut évaluer et des ressources humaines.

 

Source : Le forum de la gouvernance de l’Internet a eu lieu du 12 au 15 novembre 2007 à Rio de Janiero, Brésil, pour en savoir plus : http://www.intgovforum.org/

 

Laisser un commentaire