Le rapport ZMIROU

Plus de 175 articles ou rapports scientifiques ont été analysés pour la constitution de ce rapport. Parmi les documents, un rapport autrichien ARCS, le rapport britannique du professeur Stewart, le rapport Canadien SRT, les rapports européens Mc Kinlay, et le programme européen COST 244 bis, les réflexions de l’académie des sciences, le rapport COMAR (IEEE), le rapport C. Sage (parlement écossais) et Elwood (rapport de synthèse). Le principal résultat de ce rapport est une absence prouvée d’effets néfastes sur la santé.

Texte publié dans la lettre de Bruno Salgues numéro 7 publié le 31 mai 2002

Laisser un commentaire