La tracabilité des actes de santé

La tracabilité des activités des santés est jugée comme importante de nos jours. Après la tracabilité des produits alimentaires, de nombreuses expériences se font jours dans le domaine de la santé. Ce premier texte a pour objectif de présenter les fonctionnements de la tracabilité.

La base du fonctionnement de la tracabilité se définit par quatre termes : AIDC ou Automatic Identification Data Capture. En terme de prescription de médicament, tracer signifie « right patient, right drug, right administration route, right time ». Sur plus technique, le principe de la tracabilité est d’identifier à chaque niveau la localisation, les produits et les personnes. A chacun d’eux, un processus de capture des données et d’enregistrement est mis en œuvre. Des outils de communication permettent d’associer les flux d’information aux flux de transport et de déplacement, de mouvement physique.

La plus grande différence entre une tranche de viande et un humain est la « privacy ». En écrivant cela, on complique largement les systèmes selon les uns, où il suffit d’utiliser des numéros provisoires fonctionnant comme des numéros d’ordre pour les autres. La vérité est sûrement entre les deux

Laisser un commentaire