Archives mensuelles : août 2012

Saint-Émilion, des vins à conserver ?

Saint-Émilion, des vins à conserver ? Plus certain…

Ma cave de vins de la région de Bordeaux à diminué et pour cause, la qualité n’est plus tout à fait au rendez vous. Nous avons ouvert en cet été 2012 un Château Trapaud, un Saint-Emilion de 1996 qui ne s’est pas avéré répondre à nos attentes. Les vins de cette région se conservent de moins en moins bien ! Cette nouvelle expérience tend à le confirmer…

Que peut-on en dire sinon : acceptable sans plus… ?

Mais peut-être aurais-je dû le boire avant !

 

Château Trapaud, Saint-Émilion, SCEA Larribière, Propriétaire à St Etienne de Lisse, 33, France

Morgon, Morgon

Acheté en 1996, cette bouteille a été ouverte en 2012, certainement trop tard. Le vin apparaissait un peu madérisé, ce qui n’est pas exceptionnel compte tenu de la fabrication de cette appellation. Il avait une belle tenue.  Avec sa saveur encore fruitée, il répondait  à l’adage inscrit sur l’étiquette : « Le fruit du Beaujolais, le charme d’une Bourgogne ».

Conclusion : ne pas conserver ces aussi longtemps. Un peu plus jeune, il aurait été parfait.

Morgon, Appellation contrôlée,  Vieilles vignes, Jacques Trichard, Vignerons, Les charmes, 69910 Villié Morgon

Un Merlot récent mais fort en alcool !

Cet été 2012, nous avons ouvert un Merlot, vin de pays des côtes de Thau, 2001, médaille d’or 2002. Ce vin était de bonne qualité et s’était bien conservé malgré de multiples déménagements successifs.  Juste une critique : son degré d’alcool qui est certainement  à l’origine de sa bonne conservation mais qui était encore trop élevé pour une soirée estivale haute en température.  Je vous conseille les vins de cette cave !

H. De Richemer, Merlot, vin de pays des Côtes de Thau, Les vignerons d’Agde et Marseillan, 34340 Agde