Archives mensuelles : juillet 2007

Pour Evryone, ca y est…

 

 

La décision du CSA a été publiée le 30 juillet 2007, suite assemblée plénière du CSA du 3 juillet 2007, la radio de mes étudiants Evryone a été autorisée à changer de site de diffusion et à procéder à une augmentation de puissance. Enfin, le nouvel émetteur fourni par notre partenaire Rohde&Schwarz va pouvoir fonctionner à plein.

 

Pour avoir des renseignements sur les émetteurs Rohde&Schwarz destinés aux associations, visitez le site http://www.rohde-schwarz.fr/

Connaissez-vous la crique ?

La crique est une spécialité ardéchoise,. C’est une galette fabriquée à base de pomme de terre. Une personnalité locale, dont je tairais le nom m’explique qu’il faut râper les pommes de terre. Opération délicate au surcroît, elle se serait plusieurs fois râper le bout des doigts. Faites donc attention lorsque vous en mangez de ne pas être dans la situation d’un des films de Louis de Funès : « l’aile ou la cuisse » pour ceux qui s’en souviennent. Côté goût, les criques sont sympathiques, croustillantes à l’extérieur, moelleuses à l’intérieur, elles s’accordent bien avec une salade verte et du vin local. Attention, il est fort en degré (13°,5)

Histoire Hongroise en Ardèche

Imaginez que vous êtes en Ardèche, sur le premier plateau ardéchois, dans ces lieux reculés de la vallée du Rhône voisine, une vision sur elle. Imaginez que vous êtes sur la place du village, en l’occurrence Alboussiere. Imaginez que vous rentrez dans le bar, hôtel et restaurant local et que vous entendez parler hongrois. Imaginez une salle provençale. Voila, le décor de la pièce qui se joue est planté…

Explications : Daniel Lacombe ou plutôt sa femme Krisztina émigrent pendant l’été pour tenir l’établissement familial, l’auberge de Duzon. La carte commence par une citation de Robert Villon concernant la cuisine amoureuse et magique. Moi, je vous conseille ce lieu malgré quelques imperfections…qui sont vite excusables. Les menus portent des noms doux : le papikra, lou païssou, la ballade, le gourmant, le garguanta, je suis bien sûr monté en gamme et en prix. Pour les petits, ils se nomment : « nos petits lapins ». Cela correspond bien avec le décor, car deux lapins se promènent dans un enclos sur la pelouse voisine.

duzon.jpg

Une vielle photo des lieux, recolté sur une étiquette de bouteille

J’avais initialement choisi une « soupe goulyas au fond de veau », mais elle était manquante, un des défauts dont je vous parlais ! Je me suis retourné sur une assiette de poisson, quatre variétés avec de la salade et deux types d’œuf de poisson. Excellente, j’ai continué par un magret de canard au poivre, alors que ma voisine optait pour le poison du marché, qui semblait valoir le coup ! Ces deux plats étaient servis avec des menus légumes, pâtissons, courgettes, aubergine, …Pour finir, j’ai préféré faire un test avec la farandole des desserts maison, bien que la mousse au chocolat avec le fond d’orange amère était tentant. En boisson, la carte était réduite, nous avons donc fait le choix local, un rosé frais de Saint-Péray, village situé à quelques kilomètres par la route.

 

En ce qui concerne l’Ardèche en Hongrie, je testerais la prochaine fois, mais je vous donne l’adresse …

 

Auberge du Duzon, Le village, 07440 Alboussiere, France, tel : 04 75 58 29 40, fax : 04 75 58 29 41

ou encore :

Restaurant Chez Daniel, Sziu u. 28, Budapest 1063, Tel : 302 40 39, Fax 311 66 70, email lecop@t-online.hu, site web http://www.chezdaniel.hu/

Le Night Market de Shilin à Taiwan

Le Night market de Shilin à Taiwan représente vraiment ces marchés asiatiques que j’aime bien. Beaucoup de produits aussi improbables les uns que les autres, de quoi s’habiller, etc…

Ce marché est composé de nombreuses rues devenues totalement piétonnes et de halls, un ensemble qui ressemblerait à nos marchés, mais grouillant de monde. Dans l’un deux, un dessert a attiré mes yeux. Dans une assiette, une montagne de glace à la noix de coco est recouverte de fruits de saison, j’ai choisi la mangue un peu par hasard il est vrai.

Attention, ne vous trompez ce n’est pas la station de métro Shilin mais de Jiantan ou il faut descendre pour aller vers ce marché.

Comment étaient classés les livres dans la chine ancienne

 

 

La visite du Musée national de Taiwan permet de mieux comprendre les habitudes, us et coutumes de la Chine ancienne. Les livres étaient classés en 4 catégories, elles mêmes regroupant 44 sous catégories. Les « Ching » sont des livres que l’on peut qualifier de classique. Le « Shih » sont les livres qui s’intéressent à l’histoire et les « Tzu » à la philosophie. Les « Chi » sont des compilations. A ce niveau, il existe une distinction entre les « pieh-chi » qui se composent d’une compilation d’un seul auteur et les « tsung-chi » pour les œuvres collectives.

La Croatie s’intéresse aussi au e-gouvernement

Le projet Croate a été monté dans un environnement où les fonctionnaires avaient des connaissances des autres activités faibles et où les compétences web étaient elles aussi faibles. Un plan a été lancé avec la mise en place d’un projet européen eGovPRO qui avait deux objectifs : supporter la modernisation du secteur public et mettre en place des infrastructures de communication.

Le plan a commencé par une montée en compétences des fonctionnaires. Un enseignement de 18 cours a été mis en place avec l’aide d’universités étrangères. Un questionnaire à la suite des cours a montré des besoins en management, dans le design et l’implémentation de système d’information.

La prochaine étape sera le grand déploiement

Source :

 

Communication de Roman Povalej de l’Université de Karlsruhe au colloque IBIMA du 19 à 21 Juin 2007 à Dublin.

Savez vous qui est Johan Nestroy

 

 

Johann Nepomuk Eduard Ambrosius Nestroy est né le 7 décembre 1801 à Vienne. Nestroy est un acteur, chanteur et dramaturge autrichien. Cet artiste qui a touché à différentes formes d’art est considéré comme le Shakespeare Viennois.  Il est mort le 25 mai 1862 à Graz (Autriche),

Wok et beaucoup plus

 

 

Ce restaurant viennois est construit sur le principe du wok. C’est l’intérêt de ce lieu avec son prix car la salle est banale. En revanche, sa localisation est assez centrale, proche des lieux touristiques. C’est ce qui en fait son intérêt. Le principe est celui du buffet élargi. Buffet classique pour les entrées et le dessert. Pour le plat principal, vous composez vous-même le contenu d’un wok qui sera cuit puis le cuisinier ou une serveuse vous apportera le plat à votre place. Le lieu vous propose des « sushi » excellents, des dessert  à la chinoise dont des flans et des vapeurs à la noix de coco. Pour le wok, je vous conseille une version fruits de mer et poisson, vous insisterez sur ce qui vous paraît le mieux. Malheureusement, la carte des boissons est assez réduite, la bonne solution est d’opter pour la bière.

 

Wok and More, karlsplatz 1, 1010 Wien 1, Autriche, Tel : 505 76 03, www.wokandmore.at