Archives mensuelles : mai 2007

Notion de blog comme outils de résistance

 

 

 

Blogs, outils de résistance contre quoi ou contre qui ?

 

Pour Quitterie Delmas, les jeunes sont perçus comme des « dangers » pour les politiques et les autres pouvoirs en place. Ceci engendre une vraie crise de représentativité, des « engagés » attendent le futur. Dans les partis politiques, le tapis rouge n’est pas déroulé pour les jeunes. Ils peuvent s’exprimer par les blogs. En effet, le tract est validé par les instances, donc les anciens, ce n’est pas le cas du blog qui reste libre.

 

Séverine Tessier anime l’association « Anticor », et le blog « génération politique », les deux sont un appel à la résistance contre la corruption politique. « La corruption ne passera pas par nous. Non ! Les élus ne sont pas tous pourri, mais, en matière de corruption, c’est l’omerta qui règne ».  L’association recherche tous les moyens de diffuser le message et les blogs en sont un. La corruption n’a pas de couleur politique, elle touche tous les corps constitués. C’est pour cela que l’association demande de faire de la transparence sur le patrimoine de chacun des élus. Pour Alain Lambert, ancien ministre, « on est dans un pays qui manque de transparence ». Pour l’instant, c’est vécu par certains politique comme une forme d’agression mais cela rentrera plus tard dans un mode naturel…

 

Source :

 

Journée Agoravox, 24 mars 2007, Saint Denis, 93, France

Folle journée de la surconsommation

Le 2 juin, les étudiants d’Évry vous invitent place des terrasses de l’Agora

La folle journée de la surconsommation, c’est le nom du rendez-vous qu’ils nous donnent sur la place des Terrasses !
Depuis plusieurs mois,

  • ils animent des ateliers d’arts plastiques dans les équipements de quartiers ;
  • ils provoquent des rencontres avec des associations d’information sur le traitement des déchets, sur l’envahissement publicitaire, sur l’éducation à l’environnement ;
  • ils invitent des artistes et « écrivains publics » à la faculté d’Evry.

folle_journee_recto1.jpg

Ils sont étudiants dans l’un des deux masters de « Gestion de projets culturels » et ils ont choisi ce projet comme sujet de stage. Le 2 juin, c’est une fête, avec de la musique, des films et du spectacle, qu’ils vous offrent avant de partir vers leurs projets professionnels.
 
Il y a quelquefois des moments un peu magique dans nos vies d’élus où, avec très peu d’argent mais beaucoup de complicité, on « arrose » de petites graines gorgées de sens et pleines d’avenir !
 
Il n’y a pas de meilleure réponse que cet exemple pour réfléchir aux élections qui nous attendent :
Qu’est-ce que pourrait bien être un ministère du développement durable dans un gouvernement dont le projet est basé sur la (sur)consommation ?
Qu’est-ce que la justice, l’équité et la solidarité pèseront face « au travailler plus pour gagner plus » ou face à « récompenser le mérite » ?
 

 

 folle_journee_recto1.jpg
 

 

La révolution de l’information locale…

 

 

Le blog peut devenir l’outil d’une révolution dans l’information locale face à cette situation où les journaux locaux sont tous en quasimonopole. Le citoyen a le pouvoir de ne pas acheter le journal, ou de ne pas regarder la télévision. En revanche, les médias classiques peuvent être citoyen, il suffit qu’ils le choisissent.

 

Ce n’est pas nouveau. Les corresponds locaux de presse sont des citoyens, cela existe depuis longtemps. Mais faire de l’information locale, c’est aussi faire de l’animation, de la médiation de territoire, créer des miroirs de vie.

 

Source :

 

Journée Agoravox, 24 mars 2007, Saint Denis, 93, France

Pourquoi un blog est utile pour un politique

 

 

Alain Lambert, ancien ministre, a ouvert son blog en août 2005. Il affirme sa volonté dans ce domaine : « pouvoir parler sur d’autres sujets que ceux qui étaient les miens officiellement ». A ce ceci, s’est ajouté l’objectif d’avoir un outil de dialogue permanent, de s’intéresser aux jeunes.

 

Avec les blogs, le propos politique est devenu plus libre et audacieux, selon l’ancien ministre qui remarque que le système politique est codé, bouclé. Il y ajoute deux avantages. En premier lieu, le blog a apporté beaucoup de liberté. Enfin, disposer d’un blog change la relation par rapport aux médias. Il va même jusqu’à affirmer qu’il permet d’éviter le « monopole de la presse ». Ce monopole est pesant pour la politique car elle fonctionne par obsession, les « sujets qui sont d’actualité ».

 

Le blog aurait une particularité supplémentaire. Il permet de compléter ce que l’on vient de dire dans la courte fenêtre que permettent les médias traditionnels, les 1 minutes 30 de la télévision, les quelques lignes de la presse quotidienne. La vie publique en a besoin, en déduit l’élu.

 

Alain Lambert voit dans les blogs trois caractéristiques particulières. Malheureusement, la crédibilité politique impose à une « ligne éditoriale ». Il regrette que dans les blogs, l’humour ne se pratique jamais. On peut dire des choses sans s’insulter et la caricature est une de ces formes. De plus, un blog est vite indiscret, son propriétaire commet lui même des indiscrétions, ne serait-ce qu’en ne publiant pas une journée. Enfin, la blogosphére n’est pas la société, il faut offrir au monde nos idées, mais il ne faut pas prétendre régir ainsi la démocratie.

 

Source :

 

Rencontre avec Alain Lambert à la Journée Agoravox, 24 mars 2007, Saint Denis, 93, France

Blog : la parole aux citoyens

 

Les blogs sont souvent intéressant car ils sont un moyen de redonner la parole à des individus qui en étaient exclus. Ils sont liés à des actions fédératrices ou cumulatives.

 

Nicolas Voisin va dans son blog à la rencontre des candidats à la présidentielle. Il cherche ainsi une réappropriation de la parole par les citoyens. Il a commencé par blogger car l’éditeur de son livre « rêvé » n’existe pas.

 

Natacha Quester Semeon, se dit blogeuse de la « mémoire vive ». Elle a créé une association des humains associés, qui fonctionne selon le mode collaboratif. Cette association est une fédération organique, recomposition de groupes. Elle réalise une grande campagne d’affichage humaniste et gratuite, elle publie une revue papier gratuite et anime le site « humains-associes.com ».

 

Peuplade est un site web d’échange d’information entre certains individus. Jacques Rosselin, le fondateur canalweb voit dans ce blog le moyen de faire le contraire de ce qui est aujourd’hui médiatisé. C’est celui de la rencontre et de la construction de lien dans la vie réelle à partir de ce site. Peuplade peut, ainsi, perturber l’information locale. C’est un moyen de s’informer autrement, car, il y a en région un seul journal local, contrôlé par des pouvoirs économiques.

 

 

Bibliographie :

 

Voisin Nicolas, avec Veronis Estelle et Jean, Les politiques mises au net, éditions MaxMilo, Avril 2007

 

Source :

 

Journée Agoravox, 24 mars 2007, Saint Denis, 93, France

Le nouveau Comité de direction d’ITU TELECOM fixe un cap stratégique


  

 

Les membres du tout nouveau Comité de direction d’ITU TELECOM, composé de hauts responsables des principales entreprises et organisations mondiales spécialisées dans les TIC, se sont réunis récemment à Genève pour fixer le cap que va suivre ITU TELECOM dans l’avenir. Ils ont proposé une série d’innovations qui visent à asseoir la position d’ITU TELECOM en tant que pôle de convergence pour le secteur à l’échelle mondiale et prévoient notamment l’organisation de réunions d’affaires de haut niveau, la tenue de Forums indépendants, l’élargissement de la superficie d’exposition ainsi qu’un nouveau calendrier des manifestations de TELECOM pour 2007?2009. Par ailleurs, ITU TELECOM va nouer des partenariats avec des organisateurs de salons professionnels et externalise plusieurs de ses activités liées aux manifestations, afin de garantir sa viabilité financière.
 

Le Secrétaire général de l’UIT, le Dr Hamadoun I. Touré, a souhaité la bienvenue aux membres du Comité d’ITU TELECOM à Genève et leur a exposé dans les grandes lignes sa vision de l’avenir de l’Union. Le Comité a examiné les nouvelles orientations stratégiques d’ITU TELECOM, ainsi que ses manifestations et ses initiatives sur les plans mondial et régional. Pour faire connaître et faire entériner le nouveau modèle de gestion et les axes de travail de TELECOM, le Dr Hamadoun I. Touré a annoncé qu’il se fixerait pour tâche d’aller à la rencontre des hauts dirigeants, des décideurs et des régulateurs du secteur dans le monde entier, en vue de définir leurs besoins et d’alimenter la dynamique de croissance du secteur des télécommunications et des TIC.
 

De l’avis du Secrétaire général, ITU TELECOM reflétera l’esprit de l’Union et de ses membres et contribuera à connecter les régions les plus isolées du monde, afin que les avantages des TIC soient accessibles à tous. Pour le Dr Hamadoun I. Touré, « les télécommunications et les TIC ont la capacité de donner aux habitants de la planète les moyens de concrétiser leurs aspirations ». « Nous devons mobiliser cet immense potentiel scientifique et technique pour connecter toutes les villes et tous les villages et accélérer la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement, qui prévoient de faire sensiblement reculer la pauvreté dans le monde d’ici à 2015, autrement dit au cours des huit prochaines années ». Le Secrétaire général a ajouté que « dans l’immédiat, notre stratégie consiste à concentrer nos efforts à l’échelle régionale, en commençant par l’Afrique, pour passer ensuite à l’Amérique latine et aux Caraïbes, aux Iles du Pacifique, à l’Asie et à l’Europe, dans le cadre de l’ambitieux programme de l’UIT destiné à connecter le monde. ITU TELECOM se trouve dans une situation privilégiée pour mobiliser à l’échelle mondiale des ressources humaines, financières et techniques au service de la réalisation de ces objectifs au profit de tous ».
 

Pour le Président du Comité, M. Reza Jafari, « ITU TELECOM est un cadre unique où se rencontrent les esprits les plus novateurs du domaine des technologies de l’information et de la communication à l’échelle mondiale; il représente un moyen exceptionnel non seulement de favoriser la croissance du secteur, mais aussi de contribuer à réduire la fracture numérique et à créer des débouchés numériques dans le monde entier ». « Nous voulons insuffler un nouveau souffle à TELECOM en y intégrant certains éléments de nature à adapter ses manifestations et ses initiatives aux attentes actuelles et à l’évolution du secteur des TIC. Dans le même temps, ITU TELECOM sera l’expression des synergies et de l’inventivité de l’Union, principale organisation intergouvernementale qui s’occupe des TIC ».
 

Le Président de Qatar Telecom (Q-Tel), Cheikh Abdulla bin Mohamed bin Saud Al-Thani, s’est dit tout à fait favorable à ITU TELECOM et s’attend à ce que cette restructuration aboutisse à des résultats positifs. « Je suis heureux de faire partie des membres du Comité de direction d’ITU TELECOM et, ensemble, nous nous emploierons de notre mieux à concrétiser les initiatives et les objectifs qu’il a définis. ITU TELECOM se renforcera en imposant son image d’organisme en phase avec les réalités mondiales du secteur des TIC et des télécommunications qui se renouvelle en permanence. Je compte sur TELECOM pour devenir une entreprise fructueuse qui contribue à l’harmonisation et à la croissance des télécommunications ainsi qu’au développement socio-économique dans le monde ».
 

Représentatif de la nature véritablement mondiale d’ITU TELECOM et de la très grande diversité des participants à ses manifestations, le Comité se compose des membres suivants:
 

Membre :
Hamadoun Touré Secrétaire général UIT
Sanjiv Ahuja Président Orange
Cheikh Abdulla bin Mohammed bin Saud Al-Thani Président du Conseil d’administration Qatar Telecom (Q-Tel)
Mick Buckley Président et P.-D. G.  CNBC Europe
Robert G. Conway Président-Directeur général
et membre du Conseil d’administration GSM Association
Craig Ehrlich Coprésident Novare Technologies
Reza Jafari Président et Directeur exécutif NeuStar International, Président du Comité de direction d’ITU TELECOM
Hugo Daniel Marias Chef, Responsabilité sociale de l’entreprise NEC
Jay Naidoo Président Banque sudafricaine pour le développement
Masao Nakamura Président et Président-Directeur général NTT DoCoMo
Christian Salbaing Vice-Président Hutchison European Telecommunications, Sarl
Grant Seiffert Président Telecommunications Industry Association (TIA)
Jianzhou Wang Président et Président-Directeur général China Mobile
Houlin Zhao Vice-Secrétaire général UIT
Fernando Lagraña Directeur exécutif ITU TELECOM,  Secrétaire exécutif du Comité

La justice au singulier

 

 

Philippe Bilger anime le blog « justice au singulier ». Il se plaint de l’absence d’intellectuels véritables : « Il me semble qu’il y a une grande pénurie de « Maîtres » ». Pour lui, les soit disant intellectuels actuels ne sont capables que d’éclater et d’étouffer les œuvres des autres. Cette absence est liée à un fait qu’il déplore aussi. « La liberté d’expression est une véritable peau de chagrin, elle indiffère tout le monde ». Pour lui, le blog permet une liberté d’expression que les médias ne permettent pas ou plus. D’abord par ce que les médias sont dans un véritable conformisme, ensuite du fait de leur réseau de relation.

 

Quand on lui demande s’il est fanatique de l’échange sur le blog, il répond « non ! c’est un immense plaisir ». Il s’inquiète en revanche de noter que les commentaires sont soit des réflexion d’une grossièreté inouïe, soit d’une acceptation inconditionnelle. « J’apprends à être insulté et à réagir dans la sérénité », dit-il en expliquant que les blogs sont un apprentissage de la modestie. Mais dans les blogs, il y a le bonheur d’échanger parfois car le billet est un prétexte. Les bloggeurs sont des « réveilleurs », parfois des « éveilleurs ».

 

Sources :

 

Bilger Philippe, Pour l’honneur de la justice, Flammarion, 2006

 

Bilger Philippe avec Bruno Gaccio, Le guignol et le magistrat, Flammarion, 2004

 

Avec Stéphane Durand Souffland, Un avocat général s’est échappé, Seuil, 2003

 

Journée Agoravox, 24 mars 2007, Saint Denis, 93, France

 

Les innovations dans les TIC ont des effets perturbateurs avant tout…

 

 

Francis Pisani habite San Francisco depuis 10 ans, il maintient un blog sur les innovations. Dans la journée Agoravox qui a eu lieu le 24 mars 2007 à Saint Denis, il affirme « Je ne crois pas aux vertus des technologies mais dans le potentiel perturbateur ».

 

Les technologies sont perturbatrices

 

En premier lieu, il insiste sur un phénomène, des faits contradictoires, qui n’auraient pas été diffusés par les médias traditionnels ont été rendus publics par les blogs. Il cite pêle-mêle Seatle et la manifestation contre l’OMC, les manifestations mondiales contre la guerre en Irak.

 

Les technologies conduisent à modifier les « business », il s’agit de « tech-pertubations » qui agissent sur les modes d’écritures, ou sur les processus comme la photo numérique. Ce sont des technologies de pérennisations car elles s’installent dans la vie courante. Dans ce cas, la technologie compte moins que la mise en œuvre et son appropriation par les individus. La question sousjacente est : comment les utiliser ? En Corée, le potentiel perturbateur de site comme « ohmanews » est intensifié car le pays dispose d’une très hautes densités de technologie et donc du haut débit. « Bouger vite » devient alors nécessaire là où les industries traditionnelles mettent du temps.

 

De nouvelles relations centre-périphérie

 

De nouveaux « écosystèmes de pouvoir » se dessinent. Les acteurs traditionnels assistent à une prise de « micro-pouvoir » local qui a des effets sur le pouvoir central. De plus, ils ont beaucoup de mal a en assuré le contrôle depuis le centre car ils sont ouverts, dynamiques et complexes.

 

Le Web2.0 renforce l’impression que les technologies de communication sont de gauche. Les utilisateurs de ces technologies peuvent lire, écrire, modifier, configurer l’outil à dessein. Le haut débit encourage la participation et les « effets de réseaux » sont déclenchés. La conséquence des plus immédiate s’exprime dans l’idée que les technologies évoluent de la périphérie vers le centre.

 

Comment tirer pari des potentiels perturbateurs ?

 

La première remarque consiste à dire qu’elle ne le sont pas nécessairement : quatre niveaux sont imaginables. Le premier est celui de l’accès. Son existence est prédominante à l’existence du phénomène. Le deuxième, les usages renvoient à des stratégies sociales, il est fort probable que les changements auraient eu lieu sans ces technologies. La participation est le troisième niveau, les entreprises de médias font des « appels aux contenus », ces acteurs réintègrent donc ces initiatives. L’appropriation, quatrième niveau, c’est la clé, c’est la capacité à utiliser à des fins propres ou personnelles ces technologies.

 

La génération de savoir nouveau est le fait essentiel. Le problème important et qu’il faut réunir, rassembler ces savoirs, mais aussi les faire circuler. C’est la base de l’appropriation. L’Amérique latine a des grandes approches d’appropriation : la créolisation (échange) qui s’exprime au Brésil par une boutade : « on a tous un pied dans la cuisine », l’anthropophagie culturelle qui est une d’absorption équivalente aux phénomènes biologiques.

 

Doutes et réactions

 

Francis Pisani parle de « police du net » dans certains pays car Google, Yahoo et MSN contrôlent 80% du trafic. Il faut aussi constater le rachat de ces initiatives innovantes par les « grands acteurs » soit pour les étouffer et les faire disparaître, soit tout simplement pour les ralentir.

 

Le capitalisme se caractérise par sa capacité de destruction créatrice, donc de changement et d’innovation, les changements peuvent ils maintenir le système en vie ? Telle est la question fondamentale.

 

Source :

 

Journée Agoravox, 24 mars 2007, Saint Denis, 93, France

L’UIT annule ITU TELECOM EUROPE 2007

 

 Cette décision ouvrira la voie à une série de nouveaux projets et événements 

 

La manifestation ITU TELECOM EUROPE 2007, qui devait se tenir à Sofia, Bulgarie, en décembre prochain, a été annulée. Cette décision a été prise afin de recentrer les capacités et les ressources sur les prochaines manifestations ITU TELECOM et sur plusieurs nouvelles initiatives. 

 

Cette annonce fait suite à la première réunion, tenue récemment au siège de l’UIT à Genève, du Comité de direction d’ITU TELECOM, composé de hauts responsables de grandes entreprises et organisations du secteur des TIC. 

 

Le Comité de direction d’ITU TELECOM a recommandé l’annulation de la manifestation EUROPE et a préconisé une série de nouvelles mesures visant à renforcer la position d’ITU TELECOM en tant que grand pôle mondial de convergence du secteur des TIC. Pour en savoir plus, cliquer ici 

 

Ainsi que l’a dit le Dr Hamadoun I. Touré, Secrétaire général de l’UIT, « Bien évidemment, l’annulation d’un événement constitue une déconvenue, mais nous pensons avoir pris la meilleure décision possible dans l’intérêt de tous les partenaires de la manifestation, compte tenu des délais serrés qui nous sont impartis. Je tiens d’ailleurs à saisir cette occasion pour exprimer ma sincère reconnaissance aux autorités bulgares, qui avaient offert d’accueillir ITU TELECOM EUROPE 2007, et je compte bien que d’autres possibilités de collaboration s’ouvriront à nous dans l’avenir ». 

 

Les prochaines manifestations ITU TELECOM se tiendront en Afrique et en Asie en 2008. Une annonce concernant ITU TELECOM AFRICA doit paraître incessamment. La manifestation phare de l’UIT – ITU TELECOM WORLD – aura lieu à Genève, Suisse, du 5 au 9 octobre 2009.

L’UIT annule ITU TELECOM EUROPE 2007 

Cette décision ouvrira la voie à une série de nouveaux projets et événements 

Genève, le 25 mai 2007 – La manifestation ITU TELECOM EUROPE 2007, qui devait se tenir à Sofia, Bulgarie, en décembre prochain, a été annulée. Cette décision a été prise afin de recentrer les capacités et les ressources sur les prochaines manifestations ITU TELECOM et sur plusieurs nouvelles initiatives. 

 

Cette annonce fait suite à la première réunion, tenue récemment au siège de l’UIT à Genève, du Comité de direction d’ITU TELECOM, composé de hauts responsables de grandes entreprises et organisations du secteur des TIC. 

 

Le Comité de direction d’ITU TELECOM a recommandé l’annulation de la manifestation EUROPE et a préconisé une série de nouvelles mesures visant à renforcer la position d’ITU TELECOM en tant que grand pôle mondial de convergence du secteur des TIC. Pour en savoir plus, cliquer ici 

 

Ainsi que l’a dit le Dr Hamadoun I. Touré, Secrétaire général de l’UIT, « Bien évidemment, l’annulation d’un événement constitue une déconvenue, mais nous pensons avoir pris la meilleure décision possible dans l’intérêt de tous les partenaires de la manifestation, compte tenu des délais serrés qui nous sont impartis. Je tiens d’ailleurs à saisir cette occasion pour exprimer ma sincère reconnaissance aux autorités bulgares, qui avaient offert d’accueillir ITU TELECOM EUROPE 2007, et je compte bien que d’autres possibilités de collaboration s’ouvriront à nous dans l’avenir ». 

 

Les prochaines manifestations ITU TELECOM se tiendront en Afrique et en Asie en 2008. Une annonce concernant ITU TELECOM AFRICA doit paraître incessamment. La manifestation phare de l’UIT – ITU TELECOM WORLD – aura lieu à Genève, Suisse, du 5 au 9 octobre 2009. 

 

Comment construire un écolo-parc


  


  

Voici la méthode pour construire un parc écolo. « Un seul mot d’ordre : respect de l’environnement », tel est la proposition du parc de Nanterre
 

D’abord, il faut utiliser des matériaux propres, recycler les gravats en sous-couche des allées, et se servir d’argile récupérée pour imperméabiliser les bassins…
 

L’eau doit être récupérée dans des conditions non épuisables, dans le cas du parc de Nanterre, c’est dans la Seine. Même si l’eau est polluée, ce n’est pas grave. Il suffit de la rehausser, de l’aspirer puis de la déposer en haut de bassins filtrants. A Nanterre, elle est aspirée par des vis d’Archimède, et les bassins sont au nombre de quatre. « Lesquels vont la purger de son azote, de son phosphore et des divers germes indésirables jusqu’à la rendre propice à la pisciculture. Ouvrières de ce petit miracle 1oo % naturel, des plantes capables, comme les nénuphars, d’épurer et d’oxygéner les eaux sales ». L’eau devient utilisable pour  la pisciculture ou pour l’arrosage de jardins potagers comme à Nanterre.
 

C’est le principe de la ferme écologique très développé en Afrique du Sud. La présence naturelle de nénuphars est aussi le signe d’eau polluée.
 

 

Source : Article signé S.Be dans Télérama
 
Pour visiter le parc de Nanterre
 

Parc du Chemin-de-l’lle, rue Gutenberg, 92 Nanterre. Tlj, juil. 7h-21h, août 7h-20h30, sept. 7h-20h, oct. 8h19h, nov. et déc. 8h-17h. Entrée libre. RER A, station « Nanterre-Villé », puis bus 157, arrêt « Bd-de-la-Seine »