Archives mensuelles : septembre 2006

Une maloka qui se nomme kakao

Ce restaurant de Guatemala City ou Ciudad selon la langue que vous parlez. Le restaurant est construit dans une Maloka, c’est une grande maison en bois et en feuilles, qui ressemble à un tipi géant. Traditionnellement, plusieurs familles se partageaient le même lieu avec un foyer au centre.

Dans ce restaurant, la nourriture y est traditionnelle. En entrant, je vous propose de prendre un « De Todo un Poco ». C’est un plat de tacos, tamales, enchiladas, doblada, dobladitos. La carte propose des plats locaux : pepiau à base de poulet, Lomito de Cerda adorado construit autour de viande de porc, des Tapado sorte de grand tacos. En dessert, j’ai goûté un toreja. C’est une pâte légère fourrée qui flotte dans une un jus de pruneau avec des îles de pruneaux. Ce dessert est un peu différent de celui que l’on peut trouver en Espagne.

Kakao, Alta cocina guatemalteca, Grupo Gastronomico, 2a Avenida 13-44 Z10, Guatemala Ciudad, Guatemala, Tel +502 2337 4188 et 4189, Mobile +502 5865 3175, email : humbertokakao@hotmail.com

George Lucas donne 175 millions de dollars à son université californienne

George Lucas a annoncé qu’il allait donner 175 millions de dollars à l’école de cinéma de l’Université de Californie du sud (USC) à Los Angeles dont il a été étudiant dans les années 1960.

« La fondation Lucasfilm va donner 75 millions de dollars destinés à la construction de nouveaux bâtiments scolaires et à la rénovation de bâtiments préexistants » de l’école de cinéma, a annoncé l’organisation, ajoutant qu’elle offrait 100 millions de dollars supplémentaires de don pour l’établissement. Selon la presse, il s’agit du don le plus important jamais reçu par l’USC.

Quand un ancien du Groupe des Ecoles des Télécommunications nous fera un tel don pour nos labos de recherche ? Il parait que ce n’est pas dans la tradition française.

La qualité d’un vol avec une compagnie américaine

Je viens de faire un voyage sur l’une des compagnies américaines, une de celle qui est membre de skyteam. Le voyage était simple : Paris-Houston puis Houston-Guatemala City. Coté avion, rien de spécial, en fait toute les compagnies ont les mêmes. Boeing 7×7 à l’allé, une de ces bétaillères à Touristes comme Air France utilise, puis 337-800, donc rien à dire.

Le plus drôle est le repas. Après le décollage de Paris, le repas était une escalope de Dinde, avec une salade verte. Le repas avant l’atterrissage était un sandwich à la dinde, avec des chips et une salade de pommes de terre (cherchez l’erreur). Dans le second vol, il nous a été servi un sandwich à la dinde, des chips, …. Au moins chez Continental, on est constant. Le client est pris pour un dindon. A part cela, no comment.

Bientôt 50% des enfants français nés hors du mariage…..

L’INSEE vient de publier 46,4% des enfants sont nés hors mariage. Il n’était que 6,3% en 1960. La religion a perdu ses marques et le modèle démographique français n’est que celui des prestations sociales. Comme quoi le « fric » et le sexe gouvernent le monde….

Source : la situation démographique en 2004. Mouvement de la population. Insee. Résultats société, numéro 55.

Recherche parrains pour enfants en danger

Le parrainage consiste à s’engager à accompagner les jeunes et leurs parents dans les démarches administratives… C’est un engagement concret contre la loi créant le CESEDA (Code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile) et l’immigration choisie de Sarkozi.

Le Réseau Éducation Sans Frontière (RESF) cherche des parrains pour samedi 30 septembre. Surtout n’hésitez pas à venir !

Le parrainage RESF91 aura lieu samedi 30 septembre à Saint-Michel sur Orge. Nous nous excusons du changement de lieu mais le maire de Juvisy a refusé notre invitation en fin de semaine dernière. Les familles et les parrains sont conviés à 12 h30. La cérémonie commencera, en présence du maire et de conseillers municipaux, à 13 h30.

Samedi est jour de marché à St Michel, le marché est à côté de la salle, vous pourrez y acheter de quoi déjeuner.

A16 heures, aura lieu une assemblée générale dans la même salle, à laquelle sont appelées les parrains et filleuls des 4 parrainages ayant eu lieu dans l’Essonne. Cette réunion a comme objectif :
- d’expliquer la position de RESF91 vis-à-vis des recours à faire suite aux refus de régularisation reçue par les familles
- de décider ensemble des mobilisations à très court terme dans notre département

Lieu et horaires :

La cérémonie se tiendra dans le

Hall des fêtes
Place du marché, Rue Sainte Geneviève, Saint Michel sur Orge

Heure : 12h30
A 2 mn de la gare RER de Saint-Michel sur Orge

Contact

Corinne Donzaud pour RESF91

Corinne Donzaud, Institut de Physique Nucléaire, Bat 100, 91405 Orsay, tel : 01 69 15 62 57
couriel : donzaud@ipno.in2p3.fr

Les EPN des centres sociaux recherchent des bénévoles

Les EPN du réseau PARVI et des Centres Sociaux de Paris recherchent des bénévoles. Ils lancent un appel : « Passionné(e)s ou utilisateur(trice)s d’informatique, vous avez envie de partager votre passion, de transmettre vos compétences ? venez-participer à la vie d’un Espace Public Numérique (EPN) ! »

Qu’est-ce qu’un EPN ?

EPN veut dire Espaces Public Numériques. Il sont nés de l’observation que les « freins à l’utilisation des nouvelles technologies sont nombreux : pas de matériel à la maison, peur de la technique, coût de la connexion à internet…. Pour dépasser ces appréhensions, pour faciliter vos premiers pas, des structures existent à Paris : les Espaces Publics Numériques (EPN).

Un EPN est un lieu de sensibilisation et de formation à l’informatique, à Internet, … De nombreuses activités sont proposées à titre gratuit ou à un coût très faible. Un EPN est constitué d’une ou plusieurs salles, comportant 5 à 12 PC connectés à l’Internet. Des périphériques sont disponibles comme des imprimantes, des caméras vidéo ou des appareil photos numériques. Chaque EPN est animé par une association indépendante qui a une identité et un fonctionnement propre. »

Ces espaces ont été ouverts avec le soutien de la Ville de Paris dans le cadre du programme ParVI, Paris Ville Numérique.

Vous souhaitez-devenir bénévole ?

Plusieurs façons complémentaires co-existent :

contacter l’EPN le plus proche de votre domicile. La liste des coordonnées est sur la page

http://parvi.centres-sociaux-paris.org/dotclear/index.php/tag/08coordonnees

réagir aux propositions de bénévolats qui sont sur la page

http://parvi.centres-sociaux-paris.org/dotclear/index.php/tag/03recherchebenevole

remplir le formulaire en ligne :

http://parvi.centres-sociaux-paris.org/dotclear/index.php/formulaire/contact/

appeler la FCS Paris qui coordonne les EPN du réseau ParVi au 01 44 64 74 69 (Demander Bruno Schultz)

Pour en savoir plus sur ce programme Paris Ville Numérique :

http://www.paris.fr

Le Ministre Canadien Bernier veut stopper les CACI pour laisser libre cours au marché

Le Ministre Canadien Bernier veut stopper les CACI le 30 septembre 2006. il annonce la fin du programme d’accès communautaire (PAC) et la fin des Centre d’accès communautaires Internet ?

Bien que les contrats ne prennent fin pour la plupart que le 31 décembre et ce sans financement supplémentaire, la prolongation des activités pour une période de 3 mois ne sera que possible grâce au bénévolat de milliers de canadiens et canadiennes qui offriront un service essentiel pour l’intégration de millions de canadiens à l’ère informatique.

En effet, depuis des années, des réseaux de plus de 3,600 centres d’accès communautaires Internet ont été rendus possible grâce aux contributions financières de milliers d’organismes et d’individus. Notons que ces contributions surpassent ou tout le moins, égalent la contribution du gouvernement fédéral. En effet, l’offre de prolongation d’industrie Canada équivaut à une gratuité de services pendant une période de 3 mois. En effet, le budget donné par le gouvernement canadien a été réduit deux fois en 2004 et 2006.

Les porteurs du programme PAC au Canada ont su développer plus de 20 000 partenariats et plus de 150 millions de dollars en contribution chaque année afin de contrer la fracture numérique et de permettre aux canadiens de maintenir des liens essentiels avec leurs communautés, leurs familles, en affaires et avec leurs élus. Ces chiffres parlent d’eux mêmes: la fracture numérique et les besoins subsistent.

Les gouvernements successifs ont présumé que les individus et les organisations payeront les frais pour ce qui devrait être une question de “ leadership “ Canadien. Le financement PAC a été coupé de 50 % en 2004. En 2006, encore une coupure de 50% avec un contrat obligeant la prestation de service pour une période additionnelle de 3 mois. Selon le rapport du Groupe d’étude sur le cadre réglementaire des télécommunications mis sur pied par les libéraux et entériné par les conservateurs, les forces du marché prendront la relève

La politique du Canada numérique s’achève-t-elle ?

KaDeWe

Le célèbre KaDeWe est en fait un diminutif de « Kaufhaus Des Westens ». Construit en 1907, il dispose de 60 000 m2 en plein centre de Berlin réparti en huit niveaux. Ce qui surprend dans une visite de ce magasin, c’est la diversité des produits que l’on ne retrouve qu’au Harrods à Londres. Les magasins français ayant abandonné le créneau et au moment où j’écris ces lignes, on ne trouve plus rien à « la Samaraitaine ».

Cette boutique qui s’est voulue la vitrine de l’ouest après la seconde guerre mondiale est située au métro Wittenberg Platz et est ouverte de 10 à 20h. Kaufhaus des Westens est une institution qui distribue des plans du métro de Berlin à son effigie sur lesquels il n’y a pas l’adresse du magasin…

Adresse du magasin et renseignement :

Kaufhaus des Westens , Tauentzienstraße 21-24, 10789 Berlin, téléphone : (Kundentelefon) 030 2121 0 , Fax: 030 2121 2620, e-Mail: info@kadewe.com, site web http://www.kadewe-berlin.de

Partage de savoir. De quel savoir s’agit–t-il ?

De quel savoir s’agit–t-il ? Telle est la question fondamentale que pose Boutros Boutros-Ghali au cours de la conférence qui avait pour titre « Le partage du savoir, toujours pour demain ? ». Savoir du Sud, savoir du Nord, …..en est le sous titre.

Boutros Boutros-Ghali s’inquiète d’une colonisation intellectuelle et culturelle, un envahissement du nord par leurs savoirs, leurs cultures. Il étaye sa démonstration par quelques chiffres. Les pays les moins avancés ne disposent que de 10% des ingénieurs et que de 5% des ordinateurs. Il en rajoute en affirmant que même l’Europe est touchée par cette domination. Le cinéma américain détient une part de marché de 70% en Europe.

L’ancien patron de l’ONU propose trois actions. Il faut d’abord combattre la disparité et valoriser la diversité. La deuxième consiste à assurer une meilleure coordination de l’aide du nord vers le sud. Enfin, il s’agit de favoriser la diffusion des cultures du sud vers le nord.

La réponse de Jacques Attali est un peu différente. Le savoir a été un instrument, Jacques Attali laisse sous-entendre qu’il s’agit d’un savoir de domination. Pour lui, il n’y a pas de « savoir pur » et le savoir a été en premier lieu un savoir religieux, militaire et économique. Aujourd’hui, certains savoirs sont plus ou moins utiles. En revanche, il y a un socle commun de savoir de l’humanité, mais il n y a pas de savoir du nord ou du sud. L’essayiste fait remarquer que le Sud revendique la création du savoir.

Source : Entretiens du XXIe siècle, sur le thème : « le partage du savoir, toujours pour demain ? », UNESCO, Paris, 25 septembre 2006

Le tram d’Orléans

La ville d’Orléans vient de signer un contrat avec Alsthom pour la construction de la plateforme et l’achat de 21 rames de tramways. La valeur atteint 93 millions d’euros pour une enveloppe globale du projet 300 millions d’euros. Quand on voit ce type de valeur, on se demande pourquoi le tram n’envahit pas la région parisienne…