Archives mensuelles : octobre 2004

Les robots

De l’interaction, on va aller vers la collaboration quand le robot comprendra le partenaire humain, ce qui commence à apparaître. C’est pour cela que la technologie des capteurs est une technologie primordiale, en particulier les capteurs de sécurité. Deux autres technologies importantes sont celles des mouvements et des images, ces technologies étant nécessaires au fonctionnement des robots.

L’image du terme robot renvoi principalement à deux types, tout d’abord aux robots industriels, ceux des usines qui réduisent les tâches pénibles, mais aussi, aux personnages de dessins animés et de la bande dessinée. La diffusion de robots devient de plus en plus large. Certains sont ludiques, ainsi Aibo, robot en forme de chien, est vendu 300 000 yens au Japon, et remporte un succès phénoménal. Citons aussi, deux autres robots à visée ludique PINO et Puchi. Actuellement, les robots font une irruption marquée dans la vie quotidienne. Les experts utilisent le terme de robot commercial.

Texte publié le 26 octobre 2004 dans le numéro 34 de la Lettre de Bruno Salgues

Les robots

Ce robot commercial se situe à la convergence du robot jouet et du robot industriel. Les usages en sont multiples: l’éducation, la recherche, la sécurité, les dommages matériels, les soins aux personnes, les programmes et les systèmes spécialisés à des fins industrielles. L’exemple du robot de nettoyage est édifiant dans sa capacité à reconnaître les lieux. Le robot de surveillance et de ronde de sécurité est de plus en plus utilisé dans des lieux sensibles ou pour approcher des produits dangereux. Le Japon développe un robot humanitaire de sauvetage, qui possède des capacités de mobilité dans des zones effondrées. Le robot réagit aux personnes présentes dans son entourage.

Cette création d’un nouveau secteur par fusion ouvre une taille de marché de 3000 milliards de yens vers 2010 selon les sources japonaises les moins prometteuses. Les fabricants des robots commerciaux recherchent le remplacement de service: aide, coopération, changement. Il faut que les services créés soient plus rentables, de meilleure qualité, plus créatifs.

Le business des robots se compose de celui qui porte attention à l’homme et celui qui s’intéresse à l’environnement de l’homme. Pour ce dernier type, on parle d’intelligence de l’espace ou d’intelligence ambiante. Sur l’homme, l’influence de la robotique agit sur le corps humain même, ou dans l’aide, l’assistance aux personnes. En ce qui concerne le corps humain, on envisage des greffes d’organe, de membres artificiels. Dans ce domaine, la fusion de ces techniques avec les biotechnologies est en cours. Dans le deuxième cas, celui de l’aide, le robot agit dans le remplacement de service comme le massage par exemple. De plus en plus, le robot va intervenir dans ces services en dépassant largement le cadre de la machine à laver.

La construction d’un robot se compose de trois niveaux, niveaux de design: le design de forme et de mouvement, le design facilitant la communication, et maintenant le design permettant une interaction sentimentale.

Texte publié le 26 octobre 2004 dans le numéro 34 de la Lettre de Bruno Salgues

Les robots

Le robot est d’abord une interaction homme et machine. Cette particularité présente dans la définition impose des recherches sur des designs permettant l’interface avec l’homme. L’objectif est alors le remplacement de tâches humaines par les robots. Pour réaliser ces nouveaux systèmes, des expériences effectuées dans l’environnement de l’homme sont nécessaires pour le succès de cette industrie.

C’est ensuite la fusion de nombreuses technologies, ce qui impose des liens importants avec la recherche et induit des résolutions de problèmes en commun par un consortium d’entreprises. Dans ce domaine, le réseau d’entreprise est une nécessité.

Le troisième point est la caractérisation des robots sous forme de personnages. La personnalisation semble de plus en plus nécessaire. Elle impose des liens subtils avec les jeux vidéos, les dessins animés et la bande dessinée.

Ainsi, les facteurs clés de succès de la robotique commerciale sont en premier lieu la constitution d’un réseau de chercheurs et d’entreprises. Elle impose ensuite une diversification des interfaces avec l’homme afin de permettre la création des liens avec les prestations de services actuelles que l’on souhaite remplacer. De plus, cela impose, la participation aux différentes expériences, le regroupement et la diffusion des informations obtenues. Les tests réalisés serviront aux développements des nouveaux systèmes auxquels on rajoutera la personnalisation intelligente des robots.

Texte publié le 26 octobre 2004 dans le numéro 34 de la Lettre de Bruno Salgues

Robots

Des technopoles au Japon se consacrent aux robots. Les villes d’Osaka, Fukuoka et Kobe, les départements de Kanagawa et de Gifu participent à une Robocup. Cette compétition comprend plusieurs coupes: la RoboCupSoccer dont l’objectif est d’arriver en 2050 à des robots humanoïdes autonomes capables de battre une équipe humaine, la RobocCupJunior destinée aux jeunes et la RoboCupRescue pour les réseaux de survie. Cette organisation de développement à but non lucratif cherche à construire des alliances de chercheurs pour produire un robot humanoïde. Plus de 4000 chercheurs participent à des tournois organisés depuis 1997 dans différentes villes du Japon.

La ville d’Osaka développe autour de la robotique toute une stratégie de développement ainsi qu’un site dédié à ce sujet. Osaka est un lieu de rencontre entre des chercheurs et une industrie. Le cœur de la technopole robot d’Osaka est le «city core», ce lieu est ouvert au public et se veut être un lieu d’interaction.

Texte publié le 26 octobre 2004 dans le numéro 34 de la Lettre de Bruno Salgues

Les robots

Le robot est haut de 40 cm, il pèse 2,4 kg, et dispose de 23 moteurs. Il est construit en aluminium avec une coque en ABS. La construction du robot utilise deux types de servomoteurs pour alléger son poids. Les premiers utilisent un faible couple (5 kg par cm) et d’autres un fort couple (13 kg par cm). L’amplitude de mouvement est grande. Pour commander le robot, on dispose d’une carte électronique performante, une carte miniature intégrée au robot de 48 par 52 mm, conçue par naissance avec une technologie de type PU SH2-7024 à 40Mhz. La carte utilise une interface de connections RS232C. Il contient d’un logiciel et d’une sélection du mode. Il utilise une routine de contrôle avec un temps de cycle de 16,6 ms. Pour se mouvoir, il dispose de deux types de mouvements, au premier mouvement prédéfini, des mouvements paramétriques sont rajoutés.

Le robot utilise un capteur omnidirectionnel, ainsi il n’a pas besoin de tourner la tête. Il contient aussi un capteur d’accélération ADXL202E d’Analog Device. Le robot peut deviner sa position debout ou tombé, peut se relever seul. Le robot suit des opérations commandées par l’homme, il se lève, joue au football.

Texte publié le 26 octobre 2004 dans le numéro 34 de la Lettre de Bruno Salgues

Les robots, définitions

Deux définitions sont importantes pour comprendre robot et robotique. Une référence à Azimov n’est pas non plus à oublier.

Robot : c’est un système qui permet une interaction entre l’homme et la machine.

Robot Technology: il s’agit de la technique nécessaire à l’interaction homme machine.

Texte publié le 26 octobre 2004 dans le numéro 34 de la Lettre de Bruno Salgues

Pau Casals à Prades …

Bruno Salgues est le sécrétaire général de l’association Loi 1901 “ Amics de Pau Casals ” (Les Amis de Pablo Casals), créée en novembre 2003, c’est un groupe de personnes venant de divers horizons, de Prades, du Conflent, de Paris et d’ailleurs, toutes mues par la même motivation : développer, porter et promouvoir des projets culturels et éducatifs destinés à perpétuer la mémoire et les valeurs humanistes de Pau Casals ; projets qui se veulent complémentaires du célèbre Festival de musique et des autres manifestations culturelles estivales qui contribuent déjà à la notoriété internationale de Prades.

L’approche est multiculturelle : musique, cinéma, langue et culture catalanes… ; basée sur le patrimoine conflentois et ouverte aux échanges avec les autres centres de l’héritage Casals que sont El Vendrell, sa ville natale, et Porto Rico, où il s’est éteint en 1973.

Dans le cadre de sa mission, l’association souhaite donc développer, porter et promouvoir, en liaison avec la Mairie de Prades, l’Association Festival Pablo Casals et tous les partenaires publics et privés intéressés, le Projet “ Casals ” qui fait l’objet du présent dossier, lequel comporte différents volets tels que le Musée Casals, la Maison Casals, le Centre Européen de Musique de Chambre, la Fondation Casals et le Réseau international Casals. Rapellons que Pau Casals est le compositeur de l’hymne pour la paix, hymne de l’ONU.

Editorial publié le 26 octobre 2004 dans le numéro 34 de la Lettre de Bruno Salgues

Faux pas passés.

La valeur des licences UMTS cache toujours l’intérêt pour cette technologie. Les opérateur qui rendent leurs licences est un des signes de cet échec. Ouf EPCON a produit enfin une antenne UMTS/GSM

Numéro 13, 20 décembre 2002. Depuis, on dispose de quelques cartes pour PC, de quelques mobiles peu utilisables, mais pas d’UMTS dans les boutiques. Mes étapes d’un article ancien du Monde, qui a généré à mon égard quelques lettres d’insulte, seront vraies dans moins de deux mois.

Texte publié le 26 octobre 2004 dans le numéro 34 de la Lettre de Bruno Salgues

Loi du «sage»

La loi du sage dit :

Il ne suffit pas d’avoir raison, il faut que cela soit ni trop tôt ni trop tard.

Cette loi daterait de l’époque ancienne dans l’empire Chinois.

Editorial publié le 26 octobre 2004 dans le numéro 34 de la Lettre de Bruno Salgues