Archives pour la catégorie Langues et langages

Savez-vous comment les olmèques se reconnaissaient et se nommaient


Savez-vous que les olmèques se reconnaissaient au son !

Jusque vers 900 après la naissance du christ, les olmèques se reconnaissaient par le son des cloches qu’ils portaient autour du coup. C’est vers 900 qu’ils commencèrent à utiliser l’écriture avec des sortes de caractères hiéroglyphes qui étaient mis sur des tampons ou des rouleaux.

Source : visite du Museo de Anthropologia de Xalapa, Max, Xalapa, Veracruz, Mexique

Le livre d’Esther


Le livre d’Esther dont je vais vous parler est présent au Musée du Quai Branly, il provient de Fès (Maroc). Sa forme particulière en fait une œuvre à admirer… Je vous conseille donc de vous arrêter devant lui si vous allez dans ce musée.

La caractéristique de ce livre est qu’il s’agit d’une bible hébraïque ou Tanakh. Ce qui fait son originalité, c’est qu’il ne fait jamais référence à Dieu ! Il est sorti pour la fête du Pourim. Il est aussi repris parmi les Livres historiques de l’Ancien Testament. Dans la tradition juive, il se présente sous la forme d’un rouleau de parchemin (Meguilat Esther).

La rédaction du livre d’Esther est traditionnellement attribuée à Esdras. Il s’agit de l’auteur présumé des textes de loi qui auraient donné une cohésion religieuse et nationale à la communauté juive de Jérusalem.

Etienne Delessert et le salon de l’illustration de Moulins

Le centre d’illustration de Moulins organisait son salon le 30 et le 31 mai 2009. Lectures, ateliers, conférences, rencontres et dédicaces de livres participaient du programme. Pour le concours annuel de l’illustration, il y avait cette année : 110 ouvrages en compétition de 101 illustrateurs représentés par 38 maisons d’éditions. Ces chiffres témoignent de la vivacité de ce secteur du livre.

Cette manifestation avait lieu dans le Centre de l’Illustration situé en plein centre ville de Moulins à l’Hôtel de Mora. Ce musée est consacré aux planches originales du livre de jeunesse, des années 50 à nos jours.

L’invité d’honneur de cette année et auteur de l’affiche était Etienne Delessert. Cécile Roumiguiere était chargée des lectures.

Centre de l’Illustration-Hôtel de Mora, 26, rue Voltaire, 03000 Moulins, Tél : 04 70 35 72 58, Fax : 04 70 35 72 80, email : centredelillustration@cg03.fr, site web : http://www.livre-illustration.com

Un leitmotif qui parcours Paris en ce moment

« L’université n’est pas une entreprise, le savoir n’est pas une marchandise »

Voila ce qui est inscrit sur les trottoirs parisiens….
L'université n'est pas une entreprise, le savoir n'est pas une marchandise

Une copine me l’a transmise et d’autres copains et copines m’ont demandé de le mettre sur mon blog … alors, voila

Sortie de cours au Tech de Monterrey

A la fin du cours, Prof Carlos Romero et moi-même devant la sortie principale de l’ITESM ( littéralement Institut Technologique d’enseignement supérieur de Monterrey ) dit encore le Tech de Monterrey (Technologicos de Monterrey)
sortiedecourstechdemonterrey.jpg

A gauche, Carlos Romero, à droite Bruno Salgues

pour en savoir plus : http://www.itesm.edu/

Connaissez vous le mot « chiboulibouli »

Chiboulibouli. vb. (Solène Soton, inventeur, 2009). Inspiré du terme « boulette », se recroqueviller, associé à une sensation de bien-être. Exemple le plus utilisé: faire chiboulibouli dans sa couette. 

Mon étudiant parcourt l’asie…

Ben rencontre sur la planète les associations humanitaires… et les groupes culturels…
Asian Projekt, pour mieux connaitre notre planète! vient de publier un nouvel
article, ‘Missions Humanitaires, « pour moi aucune hésitation possible !»’

Nous avons voulu en savoir plus sur les motivations et les expériences des
deux médecins bénévoles que nous avons accompagnés dans la mission du Spiti
(Montagne du Bonheur). Nous leurs avons donc posé quelques questions auxquelles
elles ont très gentiment répondu.

Voici l’interview de Marie-Odile et de Marie-Claire, nos deux médecins au
grand cœur !

Vous pouvez le lire en integralite sur le site:
http://www.asianprojekt.com/2009/02/missions-humanitaires-%c2%ab%c2%a0pour-moi-aucune-hesitation-possible%c2%a0%c2%bb/

http://www.asianprojekt.com
contact@asianprojekt.com

Anthologie Bizarre

J’étais hier soir dans une soirée sympathique pour la sortie d’un ouvrage.
L’Anthologie de la revue Bizarre (1953-1968) sortait  aux Editions Berg International, les textes étaient choisis et réunis par Jean Michel Lhôte…
bizarre.jpg
Voici le texte de présentation proposé par l’éditeur:
La revue Bizarre, « revue littéraire et artistique » fortement influencée par le surréalisme, donne, de 1953 à 1968, 48 livraisons. Fondée par Michel Laclos, éditée par Eric Losfeld puis, à partir de 1955, par Jean-Jacques Pauvert elle annonce, par son titre même, ses ambitions et son contenu. Laclos et ses auteurs se passionnent pour les sujets les plus étranges et affichent des goûts éclectiques. Grands amateurs de littérature, ils consacrent le premier numéro à Gaston Leroux et au roman policier, un autre – dirigé par Raymond Queneau – aux fous littéraires, un autre encore à Raymond Roussel. Ils sont parmi les premiers à parler de science fiction et abordent également la question des « monstres » qui nous entourent. Raymond Queneau, mais aussi Jean-Christophe Averty, Michel Leiris, Jean-Marie Lhôte ou François Caradec contribuent à la revue. Bizarre accueille également de nombreux dessinateurs refusés par les grands organes de presse. Annonciatrice des bouleversements de Mai 68, la revue Bizarre a occupé une place considérable dans le paysage culturel français.
« […] Bizarre était vraiment la revue de l’époque. Les numéros spéciaux, particulièrement, attiraient l’attention. Nous avions fait ‘‘Les Fous littéraires’’, ‘‘La Joconde’’, ‘‘Les Dessins inavouables’’, ‘‘Les Mystères de Rembrandt’’, ‘‘Les Monstres’’.
Les dessinateurs que nous révélions depuis Siné renouvelaient le genre. […]. Début 1960 déjà, nous avions publié coup sur coup deux numéros : ‘‘Dessins inavouables’’ et ‘‘Supplément aux dessins inavouables’’. Fort bien présentés par Michel Laclos, ils rassemblaient les dessins refusés par la presse française, encore bien conventionnelle. Folon, Chaval, Gébé, Topor, Cardon, Le Foll, Siné bien sûr, Maurice Henry, Trez, Mose, André François (je ne peux pas les citer tous), y installaient le dessin d’humour moderne. C’était le début d’une époque…
La nouvelle génération de dessinateurs se met à graviter autour de Bizarre et porte au cœur, sous diverses formes, l’explosion du printemps 1968. Siné est le chef de file, il apparaît dès 1955, avec des dessins anticléricaux qui sont dans les sommets du genre, cruels et drôles. » (Jean-Jacques Pauvert, Mémoires).

Ce livre reprend en fac-similé une sélection des meilleures pages de tous les numéros de Bizarre, chacun précédé d’une notice qui en précise le contenu complet, afin de donner au lecteur un aperçu du foisonnement intellectuel et artistique des 15 années d’existence de la revue.

Jean-Marie Lhôte, ancien directeur de la Maison de la culture d’Amiens, historien des jeux qui a publié plusieurs ouvrages sur ce sujet, participa à la grande aventure que fut la revue Bizarre. C’est à ce titre et avec l’assentiment de Jean-Jaques Pauvert qu’il a établi cette Anthologie commentée.


Format 19x27cm, 672 pages, relié.
Impression quadrichromie.
45 €.
Fondée en 1969, Berg International concentre ses activités autour d’ouvrages de sciences humaines. Depuis quelques années, Berg a également ouvert son catalogue à la littérature, à la bande dessinée et aux livres pour la jeunesse.
Contact :

Berg International éditeurs
129 bd Saint-Michel
75005 Paris
Tél. 01 43 26 72 73
mail : berg.international @wanadoo.fr