Archives pour la catégorie Aéronautique et espace

Mon plus mauvais repas d’avion de l’année

 

Entre Madagascar et la France, Air France m’a offert la plus mauvaise prestation de repas en avion de l’année 2007. Je lui décerne donc la « palme annuelle du plus mauvais repas aéronautique ».

 

Remarquez tout de même que cela a eu lieu dans un vol Antanarivo Charles de Gaulle en Airbus A340. De plus, cette situation a été intensifiée par une « loundge » inexistante, le bon repas et boisson émis à l’enregistrement n’a pu être échangé que contre une « boisson hygiénique » (traduisez sans alcool), dans un bar ni climatisé ni ventilé de l’aéroport où les effluves, qui venaient des toilettes en sous-sol, n’étaient pas absentes…

 

En ce qui concerne le plateau dans l’avion comme pour le petit déjeuner de l’arrivée, cela ne sert à rien de le décrire… un mini triangle d’un jambon d’York sans goût, le même volume en fromage tellement sec que l’on aurait dit une pierre et une rondelle de tomates défraîchies, tel était le plat principal. 

 

Vol AF904, Air France, Antanarivo Paris du 29 décembre 2007.

Quelle est la différence entre la France et l’Allemagne vu depuis Shanghai

Il suffit d’observer les avions…

Deux vols partent chaque soir vers l’Allemagne et la France. Des deux vols à destination de la France desservent Paris. Un des vols à la destination de l’Allemagne dessert Frankfort et l’autre Munich.

Les japonais s’attaquent à la lune

 

 

Les japonais ont lancé une fusée vendredi 14 septembre 2007 avec Selene, un engin d’exploration de la lune. L’engin devrait se mettre en orbite autour de cet astre. La conquête de ce satellite de la terre qu’est la lune s’était arrêtée avec la fin du programme Apollo des américains. Tout ce serait bien passé selon le JAXA, agence japonaise de l’espace. Selene aurait coûté 279 millions de dollars. Le Japon étudie des missions humaines vers la lune…

 

Les chinois annoncent qu’ils se lancent aussi dans la conquête de la lune. Le projet baptisé Chang’e I orbiter serait prêt, mais il semble que la difficulté soit dans le lanceur pour ce pays.

Petit tour touristique au Texas

Voici une proposition….

Cliquez sur la destination pour en savoir plus…. 

 

carte du texas

Houston, centre spatial (1 jour)

Galvestone (1 jour) 

Corpus christi (2 jours)

San Antonio (2 jours)

Austin et sa région (1 jour)

Fort Worth (1 jour)

Grapevine (1 jour)

Dallas (1 jour)

Houston (retour 1 jour)

 

Petite histoire de la NASA

 

 

 

La NASA a été créé par le National Aeronautics Space Act de 1958. Le 19 septembre 1961, l’agence NASA annonçait qu’un laboratoire doté de 60 millions de dollars allait s’installer à Houston. Un terrain de 1000 acres  a été réservé. Le Space Task Group a été localisé à Houston et a été renommé Manned Spacecraft Center (MSC). Le 24 octobre 1961, le centre  a été définitivement créé.

 

Renommé le Johnson Space Center (JSC), ce centre est connu pour son Mission Control Center et son rôle qu’il joue dans la supervision des vols. Depuis son origine, il s’occupe des vols habités de la capsule Mercury, puis Appolo et maintenant la navette spatiale.

 

0 pointé pour l’Etat Français

Sa part dans la société de satellite Eutelsat (25,5%) a été vendue  au holding Eurazeo. La Caisse des Dépôts a annoncé l’acquisition d’une quote-part de 25,5% du capital d’Eutelsat au prix de 15,70 euros par action, soit un montant total de 614 millions d’euros en provenance d’Eurazeo. Depuis son entrée au capital en 2002, Eurazeo avait investi au total 544 millions d’euros. Par une vente, il avait déjà récupéré près de 670 millions. Avec ces 862,7 millions supplémentaires, il triple pratiquement sa mise. La part dans Eutelsat a été revendue 1333  millions d’euros.

Les avions sont de plus en plus sûr

Mes collègues du MIT on fait une étude sur la sécurité aérienne. Ils aboutissent aux résultats que les avions sont de plus en plus sûrs. Au-delà de ce chiffre, les deux enseignants Arnold Barnett et Georges Eastman du MIT montrent que les chiffres dépendent largement des pays.

Le risque de mort qui était de 1 pour 13 millions dans les années 90 pour les vols nationaux en Europe, Etats-Unis, Canada et Japon est quasiment nul aujourd’hui. Sur les vols intérieurs américains, le nombre de mort était de 1 passagers sur 7,2 millions entre 1982 et 1989, de 1 sur 9,2 de 1990 à 1999 et de 1 sur 22,8 entre 2000 et 2005.

Le risque pour les vols internationaux entre nations développées s’est réduit de 1 pour 6 millions dans les années 90 à un pour 8 millions dans la période 2000-2005. En revanche, ce chiffre chute brutalement pour les vols entres des pays développés et des pays en développement à 1 pour 1,5 millions, ce qui est une amélioration par rapport à 1 pour 1 million dans les années 90. Sur les vols intérieurs des pays en développement, il était de 1 pour 500 000 dans les années 90 pour atteindre 1 pour 2 millions dans la période 2000-2005.

Cette réduction proviendrait de différentes raisons : une meilleure formation des pilotes et des personnels commerciaux, la présence d’ordinateurs embarqués de traçage et de prévision de panne, la mise en place de règles de sécurité plus strictes par les gouvernement.

Source :

National Transportation Safety Board, Federal Aviation Administration, USA

Arnold Barnett et Georges Eastman, Professors au MIT

La lune ?

La lune doit avoir un établissement permanent

Patrick Baudry juge important d’aller sur la Lune. La découverte de la lune a commencé avec Apollo et les sondes soviétiques. Il a fallu deux décennies pour exploiter les données recueillies à cette occasion.

Aujourd’hui, il faudrait rentrer dans la phase d’exploration avec un établissement permanent. Selon Patrick Baudry, il y a beaucoup à faire, de la face cachée, on pourra voir plus loin en particulier avec l’exploitation de certaines molécules.

Bibliographie

Baudry Patrick et Souchier Alain, « Ariane », L’Odyssée, Flammarion,1986

Baudry Patrick, Dannau Wim, 12 Hommes sur la Lune, Atlas, 1994

Baudry Patrick, Le rêve spatial inachevé, Tallandier, raconter l’histoire, 2001.

Baudry Patrick, L’espace et les rêves, Editions du Chêne, 2002

Patrick Baudry, Le rêve et la réalité, édit.du Chêne, Paris, 184 p.,

L’espace est-il une poubelle ?

Non, affirme Patrick Baudry

Ce qui est en orbite est connu, affirme les spationautes.

Il donne alors quelques exemples. Dans la station spatiale, les déchets sont conditionnés, puis éjectés dans l’espace avec un vecteur de vitesse inverse, puis ils tombent et se désintègrent dans l’atmosphère terrestre

Bibliographie

Baudry Patrick et Souchier Alain, « Ariane », L’Odyssée, Flammarion,1986

Baudry Patrick, Dannau Wim, 12 Hommes sur la Lune, Atlas, 1994

Baudry Patrick, Le rêve spatial inachevé, Tallandier, raconter l’histoire, 2001.

Baudry Patrick, L’espace et les rêves, Editions du Chêne, 2002

Patrick Baudry, Le rêve et la réalité, édit.du Chêne, Paris, 184 p.,

La conquête spatiale, pourquoi et comment ?

Ils existent différents types de vols dont les conséquences sont distinctes.

Les différents types de vol

Les vols automatiques

Les vols commerciaux sont actuellement automatiques. Ils emportent des satellites, en général, de communication.

Les vols habités

Les vols humains correspondent à des objectifs scientifiques valables. Il s’agit principalement d’acquisition de technologies. Dans ce cas, le rêve en est l’objectif. Ces vols sont en général payants et terminent un travail élaboré dans des laboratoires. Donnons un exemple : l’adaptation de système cardiovasculaire liée à une redistribution de la masse sanguine a pu être étudiée grâce à l’espace. Une conséquence a été la mise au point de l’échographe doppler.

Les sondes

Les sondes à grande portée cherchent à apporter une réponse à une activité scientifique. Il s’agit principalement de mieux comprendre l’univers de la terre. C’est en quelque sorte un moteur de la science

L’ISS (Station Spatiale Internationale)

Pour lui, l’ISS a un intérêt nul selon Patrick Baudry. C’est même un scandale et une injure à l intelligence. Les hommes ont développé une station qui ne sert pas à grand-chose. « Avec des même budget, on pouvait s’installer dans la lune ». Pour lui, la NASA, le CNES sont sans imagination, et se comporte avec une hypocrisie totale. Le spationaute parle de « Congres de fonctionnaire ». Pour la station, il faudrait être 6 à bord. Actuellement, il sont deux à bord, et ont du mal à assurer sa maintenance.

L’apport de l’espace

L’apport de l’espace est une vaste question. Il permet le développement de certaines technologies. Il apporte des solutions pour résoudre des problèmes. Des accélérations dans le développement sont dues à la conquête spatiale, c’est par exemple le cas des matériaux nouveaux. On a dit que c’est un provocateur de développement.

Faire la preuve d’un concept

« En 20 ans, on n’a pas avancé ». Ariane date de 1979 et la navette américaine en 1981. Les deux moyens étaient en compétition pour le lancement de satellite de Télécommunications avec la navette. Pour la navette, lancer des satellites était une opération complexe et dangereuse. Du fait de cette complexité, Ariane a gagné par une victoire par ko.

Bibliographie

Baudry Patrick et Souchier Alain, « Ariane », L’Odyssée, Flammarion,1986

Baudry Patrick, Dannau Wim, 12 Hommes sur la Lune, Atlas, 1994

Baudry Patrick, Le rêve spatial inachevé, Tallandier, raconter l’histoire, 2001.

Baudry Patrick, L’espace et les rêves, Editions du Chêne, 2002

Patrick Baudry, Le rêve et la réalité, édit.du Chêne, Paris, 184 p.,