Archives pour la catégorie Aéronautique et espace

Aujourd’hui 21 avril, toujours pareil: avion vide!

Et maintenant le retour Tunis Paris dans les mêmes conditions que l’aller… Avions vraiment pas plein ( à peine un peu plus de 50%)

Les sources officielles et autorisées parlent de 10000 français coincés en Tunisie….

Cherchez l’erreur…..

Je viens de voyager ce 20 avril dans un avion vide!

Quand les ministres expliquent qu’ils ne faut pas se précipiter dans les aéroports….

/>Avion vide suite explosion du volcan islandais le 20 avril 2010

Les avions partent à vide: 62 personnes dans un airbus A321 entre Marseille et Paris
119 dans le même type d’avion entre Paris et Tunis, pour un avion de 210 places, chercher ou est l’erreur après plusieurs jours de chaos! »Avion

Pourquoi mon avion est parti avec plus de deux heures de retard

Nous sommes dans un grand aéroport d’une nation patrie des droits de l’homme. L’histoire commence par un banal contrôle de passerelle effectué à l’arrivée de l’avion que je devais prendre pour me rendre dans un pays étranger. Très vite, les passagers sont avisés dans la salle d’embarquement d’un retard qui augmentera de quart d’heure en quart d’heure. Je ne sais pas si le premier retard était lié à ce je vais vous décrire, à une arrivée tardive de l’appareil, au contrôle à l’arrivée ou à tout autre événement…

Au bout de quelques instant, au moment où je tuais le temps en observant les opérations autour de l’appareil, sur la passerelle d’accès à l’avion,  j’ai pu voir un vol d’objets de toutes formes, des tubes, des petites culottes de femme, un gilet, un parapluie … On aurait cru à une scène de ménage. Les personnes chargées de l’embarquement s’inquiètent, vont sur place, puis reviennent et sans aucune retenue, avec une voix assez forte que tout un chacun pouvait entendre, elles échangent sur le fait qu’il faut appeler des renforts de police.

Après leur arrivée, en masse, et accompagnée par un chef énervé et en costume de business man, leur intervention a été une inconnue pour moi. Les hôtesses revenant avec la carte d’identité d’une personne, puis se demandant si elle avait un billet. Tapotage sur les machines, appel téléphonique peu discret…C’est là que j’apprends qu’une personne est refoulée immédiatement vers le pays d’où elle vient suite à un contrôle de passerelle. Cette dame se serait en plus rebellée contre les autorités. Ce qui semble clair, au vu du spectacle auquel, nous avons assisté.

Puis, les hôtesses affirment tout haut, il nous manque trois repas. Là, une d’entre elles, qui semblait plus « finote »  réalise et déclare à ses voisines qu’il y a trois GP dans l’avion. Un appel en salle a été effectué dans une langue visiblement inconnue d’eux. Voyant qu’il n’y avait pas de réaction, la « finote » affiche les noms sur l’écran et leur demande de se présenter au comptoir. Une petite discussion s’ensuit. L’hôtesse édite trois bons pour que ces personnes puissent acheter un repas dans les boutiques voisines….

Résultats : plus de deux heures de retard au décollage

Peu de temps après, l’incident semblant terminé, l’équipage est arrivé, comme si de rien n’était. Nous attendons qu’ils s’installent. Puis, nous montons dans l’avion. La passerelle est vide de tout objet, seul les mûrs sont marqués d’une œuvre d’art que j’assimile à des traces de fond de teint et de dentifrice. Mais  une dame qui semblait bien sous tous rapports était attachée avec des menottes dans le fond de l’avion, entourée de deux policiers de ce pays démocratique. Après le décollage, les trois « GP » ont sortis leurs sacs « picnic » pendant que nous mangions nos plateaux-repas…

L’air menaçant des policiers m’a conduit à ne pas leur demander des explications, ce dont je mourrais d’envie… A l’arrivée, la dame « bien sous tous rapports » est restée consignée dans l’avion. Je ne sais pas ce qu’elle est devenue..

PS : pour des raisons évidentes, je n’ai pas décrit les lieux, le pays et la date de cette histoire qui je vous l’assure, est vraie…

Budget terminal, enjoy the difference….


 

 

J’ai testé le terminal budget de Singapour, autrement dit low cost. Je prenais un vol Tiger Airways pour aller à Canton, (Gangzou), en Chine. Partout dans le terminal, on pouvait lire « Enjoy the différence ».  Oui, j’ai apprécié, bouffées de chaleur et orage tropical pour monter dans l’avion avec un escalier externe. L’absence de climatisation dans des grands couloirs sans fenêtre mais avec des trous protégés par des grilles disgracieuses. Des boutiques, oui, mais les vendeurs était totalement disgracieux, comme si ils avaient été choisis exprès. Un service de police de même qualité. D’ailleurs, la machine pour donner ses impressions sur le temps des formalités est inexistante au low cost alors qu’elle est présente aux trois terminaux normaux…

Voila donc comme expérience… à vivre

Le lieu : Singapour

Du poulet ou du poulet


Ou quand le poulet devient une expérience intéressante

Dans le vol Air France, Paris Singapour du 25 juin, j ai vécu un dilemme important. Le plateau servair était non seulement de mauvaise qualité, cette fois, le personnel commercial n’a même pas osé donner le programme, c’est clair après….

Pour le plat principal, le choix était à faire entre du poulet ou du poulet, version européenne ou version chinoise. Le premier était avec une purée de pomme de terre et des traces de brocolis, digne d’une mauvaise cantine, le second, choisi par mon voisin avec du riz.et des traces de champignon. Nous n’avons pas vu la différence de goût des sauces.

En entrée, une quiche aux légumes ressemblait à un chewing-gum aplati sur lequel on avait ajouté un mélange inconnu de légumes et de liant…J’ose même ne pas vous parler du dessert…

Dans la série : les plus mauvais repas en avion, ce vol a failli participer….

Scène de la vie ordinaire à Roissy 2 F, ou le bordel du 1 mai ….

10h : Plus de deux heures de queues pour passer la sécurité

Les employées de la Brinks font du zèle… J’apprendrais plus tard qu’ils se sont comportés comme des goujats, osant tout surtout avec les passagers « noirs »  et féminin !  

 

 roissy1maia.jpg

 

11h : Les écrans sont en panne un peu partout ….

 

 

 

 

 roissy1maid.jpg

 

 

 

 

12h : Un passager a oublié son bagage, l’aéroport est évacué. Alerte à la bombe ! ….Compte tenu de l’énervement des heures précédentes, tout est logique !

 

 

 

 

 roissy1maib.jpg

 

 

 

  

13h 30 : Les employés de la Brinks ont désertés leur poste…. No comment… Je passe le contrôle en deux minutes…

 

roissy1maic.jpg

 

 

 

14h : Des passagers sont dans la zone sécurisée de l’aéroport, l’avion est parti sans eux. Le vol de Lagos qui devait partir à 10h15 est toujours là. Des passagers s’énervent, d’autant plus que les employés de la compagnie Air France-KLM leur a jeté des sandwich et de l’eau. Le terme jeter n’est pas exagéré, cela ressemblait aux moments ou ma grand-mère nourrissait ses animaux….

 

 

 

14h30 : L’embarquement pour Lagos est retardé, et se fera par bus, une femme policier use de son tact pour calmer les passagers prêts à tout. Bravo à elle pour son comportement exemplaire… Elle va même jusqu’à sourire au passagers qui s’étaient énervés au moment de l’embarquement … Il devrait y en avoir plus comme ça à l’aéroport Charles de Gaulle….

 

roissy1maie.jpg

 

  

 

Toujours dans mes comparaisons

 

 

Le dernier Boeing 777 que vient d’acheter Air France coûte 165 millions d’euros, soit 165 000 K d’euros. Si je fais un bon dossier de recherche, l’ANR (Agence Nationale de la Recherche) me donnera peut être 200 K euros. J’ai besoin de 50 millions d’euros pour créer mon centre de recherche sur la télésanté et sauver des vies (peut être)… Mais je préfère une fondation avec 50 millions d’euros.

 

Intéressant les comparaisons ?