Archives pour la catégorie Espagne

Les feux de forêt, un fléau social?

Le gouvernement espagnol vient de publier quelques chiffres sur les incendies de forêt qu’ils considèrent comme un fléau social.

Les chiffres sont éloquents. Madrid annonce qu’en 2007, il y a eu 20 500 feux, qui ont brûlé 150 000 hectares de forêt. Le coût de ces incendies est évalué à 1,5 milliards d’euros, sans compter les vies humaines. Le CO2 émis à cette occasion correspond à celui d’une ville comme Séville. Autre statistique intéressante, plus de 50% des feux ont eu lieu en Galice.

Les associations protestent étant donné que 96% des feux sont intentionnels et que seulement 13% de la superficie de forêts font l’objet de plans de gestion. De plus, sur les presque 20 000 feux intentionnels, seulement 83 personnes ont fait l’objet de poursuites.

Je ne sais pas quelles sont les statistiques françaises mais ces exemples espagnols sont éloquents…

Encore un problème de « Pillow », mais à Madrid cette fois !

 

Cette histoire de Pillow va devenir un feuilleton. L’hôtel dans lequel je suis, pourtant de la même chaîne que le précédent, n’a pas la même « pillow politic », ……. dur-dur de suivre….. Donc, il faut choisir entre cinq oreillers:

? synthétique, moyen, antiallergique

? synthétique, dur, antiallergique

? synthétique, doux, latex

? naturel, doux, antiallergique

? naturel, moyen en plumes

 

J’avoue avoir eu du mal à trancher. Et vous qu’auriez-vous choisi?

Bon! En fin de compte, je préfère les options de Hong Kong ! Voir mon précédent blog sur les « Hong Kong Pillow » : http://www.salgues.net/?p=1934

 

Test de Vins au Canada

 

 

Dans le cadre de mes tests de vins internationaux, je viens de boire un vin espagnol et un chilien.

 

Le Laguna de la Nava daté de 2001 était vraiment excellent. Il ne comportait pas d’indications de cépage et est sûrement fort en alcool. Son goût boisé, son arôme caramel ont délecté mon palais. Je vous le conseille… sur des viandes rouges.

 

En revanche, Le Casiello de la Nava 2006 était à la fois vert et acide, et sans intérêt à l’odeur si ce n’est un léger goût de fruit rouge. Même sa couleur ne m’a pas inspiré. A éviter…

 

 

 

Laguna de la Nava, Valdepenas, Bodega Navarro Lopez S L, Espagne

 

Casirello del Diablo, Cabernet Sauvignon, Concha y Toro, Virginia subercaseaux 210, Pirque, Chili

 

Connaissez vous le « Txotx » ?


  


  

Le Txotx correspond à la saison de fabrication du cidre dans le pays basque espagnol ou français. Cette période est devenue traditionnelle, et attire un tourisme de curieux, qui débute après les fêtes de Noël et se termine avant le mois de mai.
 

Dans la région de San Sébastian, une fête, le « Gipuzkoa », est par exemple devenue une « big party » incontournable, tandis que Astigaraga, village situé à 5 kilomètres au sud de la capitale locale, est dorénavant qualifié de « cider central ». Dix-sept fabricants de cidre se disputent le marché et affinent leur qualité. Lizeaga est l’un d’entre eux, assurément un des plus petits, alors que Petrigeli est une des marques les plus connues et consommées. Les hommes et les femmes de toute part se précipitent dans cette région pour aller y goûter du cidre et se nourrir de quelques mets locaux.
 

Dans certains restaurants de Bilbao ou d’autres grandes villes de la région, le cidre coule à volonté, et d’autant plus dans le « cider central ». Les puristes vous proposeront de goûter ce breuvage accompagné de noix sèches mais fraîches, ou  d’Idiazabal, le fromage local… Il paraît aussi que c’est excellent avec de la morue grillée au poivre ou enfouie dans une omelette…
 

Pour info, la Gipuzkoa Natural Cider Association fait la promotion de ces actions.
 

Ou manger à Vigo (Espagne)

Dans l’ordre de mes préférences : Soriano, El Captan et Prada

Soriano, Chans- Bemdrive 2, Vigo , Espagne, Tel 986 481 373, 986 472 156, fax : 986 485 243, email : asadorsoriano@cadlinea.com, site web : www.asadorsoriano.comVoir les commentaires à l’adresse : http://www.salgues.net/?p=1796

El Capitan, Triumfo 5, Vigo, Espagne, tel : 986 22 09 40
Voir mes commentaires à l’adresse : http://www.salgues.net/?p=1797
Prada  a Tope, Atlantico, Plaza de Compostela, 19, Vigo, Espagne, tel : 986 447 236
Voir mes commentaires à l’adresse : http://www.salgues.net/?p=1794

Le Sully, mon meilleur repas à Dieppe depuis longtemps…

Une déambulation au hasard dans Dieppe nous a conduit au Sully. L’objectif était pour moi de manger des coquilles saint jacques, il a été atteint. Attention, cet exploit ne peut se renouveler que pendant la saison, c’est-à-dire en hiver. C’est un restaurant sans prétention, très fleuri et très agréable situé prés du port.

J’ai pris le menu « saint jacques », mais il y en a d’autres. J’ai débuté par des coquilles « saint jacques » servies dans une soupe au miel, génial… Puis j’ai opté pour les coquilles « saint jacques » à la provençale, avec de l’ail, un petit flan de citrouille et de la salade. Il en existe une version à la normande. Le repas  s’est poursuivi sur un croustillant de Neuchâtel et une coupe glacée malheureusement pas aussi originale que les trois précédents plats. A la place de la coupe, j’aurais pu  choisir une crêpe, mais ce n’était pas mon envie du jour.

Si trop de coquilles vous embête, vous pouvez choisir des fruits de mer, par exemple des huîtres. Coté boisson, j ai fait le choix du cidre de « Basse Normandie », bien fruité, mais il y a aussi une trilogie de « Montner », un excellent vin du sud de la France peu présent dans les restaurants en général. Un réputé « Côtes de Saint Mont » est aussi à la carte. Ce dernier est très connu pour accmpagner avec respect des petits poissons. Le pichet de vin de Vaucluse semble aussi très correct… Un restaurateur qui a du goût…

Une adresse à conseiller….

Le Sully, 97 quai Henri IV, 76200 Dieppe, Tel 02 35 84 23 13, fax : 02 35 84 24 49, site web : www.proximedia.com/web/le-sully.htm, mail : restaurant-le-sully@proximedia.fr

La casa Roman de Pontevedra

 

 

Cette maison aurait été créé en 1930 à San Xines de Padridan par Roman Vidal Fraga et son épouse. Il ouvrira en 1955 à Sanxexo. Un hôtel de la même famille existe toujours dans cette ville. Il s’installa en 1982 à Pontevedra.

 

Le restaurant est d’excellente qualité, je vous conseille les fruits de mer locaux cuisinés sous différentes formes. J’ai pris un mélange de poissons servi avec des pommes de terre au safran et des petites croquettes. Les vins sont aussi excellents. A la fin, un « arguadiente » locale ravira vos palais à l’occasion d’un gâteau avec ses mignardises.

 

Casa Roman, Roman Vidal, avd Augusta garcia sanchez 12 bajo, 36003 Pontevedra, Espagne, email : restaurante@casaroman.com, web : www.casaroman.com, tel et fax: 986 84 35 60, tel 647 804 633

 

El Capitan est vraiment capitaine chez lui

Le capitaine a vraiment été sur les bateaux. Son restaurant est situé dans le vieux Vigo et sa nourriture reste locale. Le décor est typique. N’attendez pas de choisir dans un menu qui serait constant, les locaux nous ont prévenu, le capitaine fait ce qu’il veut.

C’est quand même un lieu que je vous conseille. Son empanada et ses pieuvres sont excellentes. Ses charcuteries valent le détour. J’ai moins apprécié le vin le jour de mon passage.

El Capitan, Triumfo 5, Vigo, Espagne, tel : 986 22 09 40
 

Le Prada de Vigo

Le restaurant de Vigo m’a semblé différent de celui que j’avais testé à Bilbao. Nous avons commencé par un « Revietto de gambas », une « ensaladas templades de zamburinas y jambon iberico», un mélange savoureux de coquillage et de jambon sec. Nous nous sommes régalés avec des « Navajas à la plancha », ces coquillages que l’on appellent « couteaux »  chez nous étaient vraiment parfaits.

Dans ce décor à l’ancienne, nous avons bu un « palacio de camodo, crianza 2003, de Bierzo. Pour le soir, c’était l’idéal.

Si vous n’aviez pas lu mon commentaire sur celui de Bilbao, cliquez sur cette adresse :

Prada  a Tope, Atlantico, Plaza de Compostela, 19, Vigo, Espagne, tel : 986 447 236
 Voir le Prada de Bilbao : http://www.salgues.net/?p=1307