Archives pour la catégorie SE DISTRAIRE

Arts, cinema, théatre, spectacle….

Que veulent nos aînés ?

Nos anciens désirent être autonome, rester responsable, et ont envie de « fabriquer du projet ».

Autonomie, responsabilité, envie de  «  fabriquer du projet » sont les résultats de l’enquête de Vivavoice  sur les 70 ans et plus et sur les personnes entre 40 et 70 ans. François Miquet-Marty  a présenté les résultats en commençant par une réflexion de vocabulaire.  Personnes âgées, séniors, sont des termes anciens datant du XIIe  siècle qui  étaient vus alors de façon positive. Le travail a consisté à écouter ces populations à travers deux grandes enquêtes. L’a priori d’un  « grand âge » oublié n’est pas vrai à la lecture des résultats, au contraire les notions de vieillesse autonome et de source de joie ressortent. Être âgé, c’est d’abord un sentiment de déclin pour 48 % des personnes interrogées et ce bien avant l’âge (18 %), la dépendance (15 %), la retraite (14 %) et une détresse psychologique (13 %). La césure  du grand âge est claire, pour 54 % des personnes interrogées, on est vraiment âgé lorsque l’on n’est plus autonome, et selon 44 % des gens quand  on perd ses facultés physiques et mentales.

Cette enquête révèle deux vieillesses, celle de l’autonomie et celle de la dépendance.

À 70 ans on peut refaire sa vie, loin du sentiment de déclin. Ainsi  89 % des personnes se déclarent heureuses. 5 1 % ont peur de ne plus être autonome, 47 % craignent la maladie et 34 %  les troubles de la mémoire.  Cette génération du baby boum est attachée aux valeurs de liberté, d’indépendance. Ainsi l’autonomie n’est pas proclamée à l’égal d’une solitude. Parmi ces personnes, 44 % veulent avoir du temps à consacrer à leurs proches, mais elles ne désirent pas  vivre avec la famille (principalement avec les enfants). Pour la tranche d’âge des 40-70 ans, 86 % des  enfants estiment que leur père est heureux, et 78 % d’entre eux pensent que leur mère l’est également.

La préparation de la vieillesse est polymorphe et passe pour l’essentiel par la création de relations.

En ce qui concerne la prise en charge, 59 %  des 40-70 ans  et 70 %  des plus de 70 ans estiment qu’elle est insuffisante. Respectivement 55 % et 66 % estiment que ce sont les pouvoirs publics qui doivent y répondre.  Sur la population totale, 87 % cherchent à rester dans leur résidence avec de l’aide,  seulement 14 % accepteraient de déménager chez leurs enfants, et 51 % pensent aller en établissement spécialisé.

Les personnes âgées veulent rester chez elles, ce qui pose des problèmes d’aménagement et ouvre une ère de services. Pour la ministre Michèle Delaunay, « Ce n’est pas l’âge qui fait la vieille ». Elle rappelle que 92 % des ressortissants de son ministère sont en forme, ce qui fait que seulement 8 % sont en perte d’autonomie.

L’autonomie est le vrai curseur. Malgré tout, les grandes craintes existent et sont là depuis longtemps comme celles liées au cancer puis au sida. La nouvelle frontière est Alzheimer, elle se vit de façon aussi dramatique et elle a été définie récemment. Ainsi, Alzheimer devient le nouveau point de basculement. Si l’on retarde  l’entrée dans la perte d’autonomie, on a gagné. C’est le maître mot de la loi que prépare la Ministre Michèle Delaunay qui appelle à  être responsable. La loi comportera un volet anticipation et prévention  afin de mettre en place de la domotique, de l’hygiène de vie, du plaisir, de la fierté et beaucoup de responsabilité.

Source :  L’AG des âgés (ceci n’est pas un colloque) ,  » Ils ont fait la révolution de 68, ils feront la révolution de l’âge  » a été organisée par Madame Michèle Delaunay, Ministre déléguée aux Personnes âgées et à l’autonomie, le mardi 9 juillet 2013, Salle Pierre Laroque – Ministère des Affaires sociales et de la Santé, 14 avenue Duquesne , 75007 Paris

La ville de Caldes de Malavella

Caldes de Malavella est une ville d’eau en Catalogne

Les fouilles archéologiques attestent que, Depuis la Préhistoire puis durant les périodes romaines jusqu’à nos jours, le secteur autour de Caldes de Malavella a été sans interruption habité. Cela ne fait aucun doute que c’est l’éruption de l’eau chaude qui a fait l’attraction principale de ce secteur. Dans ce village, vous pouvez trouver les vieux thermes romains, mais également deux thermes modernes, la Balneari Prats et la Balneari Vichy Catalan. Au XV° siècle, un hôpital a été construit. La famille Prats a créé les bains en 1840 en canalisant l’eau de la fontaine de la Mine. Les bains Vichy Catalan sont nés quelques années plus tard. Le Dr. Modest Furest Roca vérifia les propriétés de l’eau et acheta la source en 1881. La mise en bouteille de l’eau a commencé dès 1889.

Je vous conseille aussi de rendre visite à la Pastisseria Bomboneria Buhigas, où l’on fabrique des Galetes Vichy excellent, une sorte de biscuit avec l’eau locale, et des turrons.

 

Balneari Prats, Plaça Sant Esteve, 7, 17455 Caldes de Malavella (Girona), Espagne, Tél : 972 47 00 51, Fax: 972 47 22 33, email: info@balneariprats.com, site web http://www.balneariprats.com/

 

Balneari Vichy Catalan, Av. Dr. Furest, 32 / E-17455 Caldes de Malavella (Girona) , Espagne/ Tél : +34 972 470 000 / Fax +34 972 472 299, email : balneario@vichycatalan.es, site web : http://www.balneariovichycatalan.com/

 

Pastisseria Bomboneria Buhigas, Cami Termes Romanes 57, Tél : 972 47 00 06, 17455 Caldes de Malavella (Girona), http://www.pastisseriabuhigas.com

Quelques chiffres sur la caravane du Tour de France 2011

Voila quelques chiffres que je viens de lire sur la caravane du Tour de France cycliste 2011.

Pour participer à cette réjouissance populaire le ticket d’entrée serait de 37000 euros.

La caravane publicitaire comporte un peu plus de 200 véhicules représentant 33 marques. Une de ces marques distribue chaque jour 2,5 tonnes de bonbon, ce volume représentera plus de 2 millions de sachets avant la fin du tour!

Un passage moyen dure 45 minutes contre 4 minutes en moyenne pour les coureurs du tour.

La caravane emploie environ 600 personnes et distribue 16 millions de goodies pendant la manifestation.

Bilan d’un concours d’entrée dans une école de commerce

« Fin du concours. 3900 candidats auditionnés, 62 présentations en amphi de 45 min aux admissibles (depuis, j’ai beaucoup plus de respect pour les acteurs de theatre), 420 litres de café pour les membres de jury, 650 navettes école-gare, 1 procès, 124 chorégraphies et 31 magnolias »Je dois ce bilan à Stéphane Bourcieu, DG d’une célèbre école de Dijon! (ESC Dijon Bourgogne) que je remercie….
Pour plus d’information : http://www.escdijon.eu/

Vendredi 10 Juin 2011: inauguration de l’Artisterie (Galerie d’Art à Ganges)

Vendredi 10 Juin 2011: inauguration de l’Artisterie (Galerie d’Art à Ganges), il a fallu se faire plaisir ….

L’inauguration nouvelle galerie d’art   l’Artisterie  a eu lieu vendredi 10 juin 2011 à partir de 18 heures. Une fiesta  était organisée à cette occasion (groupe de musiciens, apéro, exposition d’art). Cette galerie est située à Ganges  (34190) dans les locaux du cordonnier près du Riotor (en face de l’antiquaire). Pour la trouver, il suffit de prendre à Ganges la rocade direction Saint-Hyppolite du Fort, une petite rue à gauche, juste avant le pont et derrière une haie, en face d’un antiquaire et vous y êtes. Vous apprécierez le concept de verres appelés « les renversantes ». Il faut oser installer une galerie d’art à cet endroit. Mais Wiwi assure et c’est génial !

L’Artisterie, ruelle Camp Neuf, 34190 GANGES, Willian Donrosey, email : william.danrosey@sfr.fr, tél : 06 22 10 01 75

La rue de la soif à Gérone (Girona), Espagne

Chaque grande ville espagnole dispose de sa rue de la soif…

Voici l’ambiance à Gérone…

Rue de la soif a Gérone, Girona, espagne, Spain, catalogne

Voici le nom de la rue, pour vous éviter de chercher…

rue de la soif gerone, girona, espagne, bonaventura carreras i peralta

Et un exemple de tapas …….

tapas a gerone rue bonaventura carreras i peralta

Ca vous fait saliver les babines!

Marine Pustorino élue avec 60,52% des voix

Elle a battue son opposant FN.

Intéressant,  elle est passée de 1546 voix au premier tour à 3458 au second

Son rival FN n’a pas aussi bien recruté puisqu’il est passé de 1619 à 2256 voix.

Elle a au moins ralliée des voix de la gauche centriste et républicaine dans ce canton de Marseille.

Bravo pour cette « jeune » en politique qui de plus s’occupe des sites web de la mairie de Marseille