Archives pour la catégorie Chine

Chuk Yuen Seafood Restaurant, comme son nom l’indique, un restaurant de poisson et de fruits de mer à Hong Kong

Le Chuk Yuen est un de ces restaurants sans décor situé dans le sous-sol d’une tour de Hong Kong. On y accède par un passage obligé devant de magnifique aquarium de poissons, poissons qui peuvent devenir la source de votre régal.

Coté fruit de mer, Abalones, praires, couteaux, crevettes et sauce piquante sont au menu. N’oubliez pas bien sur le poisson. J’ai opté pour une « braised Shark’s soup » et  terminé par un « steamed sweet dumpling ». Ce sont ces petites merveilles de boules (de riz ?) parfumées et colorées sans que l’on sache vraiment à quoi, et dont le goût est excellent…

Encore un lieu que je vous conseille si vous êtes à Koolon, sur la péninsule.

Chuk Yuen Seafood restaurant, Ground Flor, Kimberley House, Kimberley Road, T.S.T, Koolon, Hong Kong, Tle 2893 1197 et 2893 8293, Fax : 2572 9636

Yun Kee restaurant, la où le canard laqué est roi!

Dans ce quartier de la fête à Hong Kong (Central), le Yun Kee est un de ces restaurants ou le canard laqué trône dans la composition du menu. Le repas est classiquement chinois, avec sa soupe de viande et de maïs et les plats multiples, mais, fait rare, ce restaurant propose des desserts… je vous conseille de vous laisser guider par un local. Sinon, en dehors du canard, ce restaurant propose des pinces de crabes rôties sympathiques et différents assortiments de crevettes.

Il n’est pas rare dans ce lieu de rencontrer des personnes habillées avec style et grande couture ou encore dans une tenue de fée… ce lieu est à connaître malgré un décor somme toute banal…

Yun Kee restaurant, 32-40 Wellington Street, Central, Hong Kong, Tel: 852 2522 1624, Fax: 852 2840 0888, email : info@yungkee.com.hk, site web : http://www.yungkee.com.hk

 

Le Dublin Jack, le coin chic de Hong Kong

Le Dublin jack est un de ces lieux de rendez vous de Hong Kong, on s’y rend pour trois raisons seulement. Partager un événement télévisuel avec les copains, un écran géant s’abaisse et hop, c’est comme si on était dans le stade… La deuxième raison est plus d’organiser, une « party » pour une raison qu’il suffit de trouver, et qui commence vers 17h. Enfin, ce lieu étant central, c’est un lieu de rendez vous pour attendre les copains nécessairement en retard autour d’un verre…

Il se dit « pub irlandais », il y ressemble dans l’esprit.  Le décor est sympathique. Le lieu est aménagé en petites alcôves qui réduisent le bruit global à un niveau acceptable. Enfin, on n’y va pas seulement pour boire, le lieu propose des petits toasts sympathiques, qui ressemblent parfois à ce que l’on pourrait manger dans un fast food (wings) …

Dublin Jack, 1/F 17 Lan Kwai Fong, Hong Kong (Central), Tel 2543 0081, Fax 2543 0839 email : thejack@netvigator.com, site web : http://dublinjack.com.hk

SIANA Nanchang a débuté aujourd’hui

SIANA 2009 en Chine a commencé aujourd’hui par les cérémonies de lancement.

Voici une photo et le texte de mon discours.

lancementsianananchang.jpg

SIANA est dévoilé aux yeux du public aujourd’hui à 15h (heure locale)

Permettez-moi de vous remercier de votre accueil à tous, les réalisateurs de SIANA en Chine, mais aussi le gouvernement de la province du Jangxi, le gouvernement municipal de la ville de Nanchang, et la  société TellHow qui ont permis la réalisation de cette manifestation.

Lorsque je suis venu pour une première fois dans les équipes de TellHow, j’avais offert un livre dont j’étais l’auteur, il représentait l’histoire d’une norme qui s’appelle le GSM pour Groupe Special Mobile, qui est le nom original de cette technologie qui a été créé par quelques fonctionnaires entre 1981 et 1988. A cette période, on nous prenait pour des fous et des artistes… Les grands cabinets d’audit et de conseil de l’époque prévoyaient une taille de marché de 70 000 mobiles pour l’an 2000 dans les deux grands pays européens que sont la France et l’Allemagne. A cette date, il y en avait 50 millions dans ces deux pays! Une erreur totale de prévision pour ceux qui se disaient « experts en technologie » ! En 2009, 2 humains sur 3 sur la planète ont un téléphone mobile dans la poche. Quel succès pour cette technologie de fous et d’artistes ! Souhaitons que les technologies numériques que nous évoquons aujourd’hui dans SIANA aient le même succès commercial. Cet exemple me permet de donner un  des objectifs de SIANA, tracer l’avenir en faisant se rencontrer des artistes, des ingénieurs et des managers… Que les ingénieurs et les technocrates n’explorent pas seuls le monde que nous préparent les technologies numériques. La force des artistes est de porter un regard critique sur ce monde.

SIANA est avant tout, un laboratoire pour le futur ! C’est aussi pourquoi je suis heureux d’être ici en Chine à Nanchang. L’art doit ouvrir sur des réflexions, c’est le leitmotiv de SIANA, faire de l’art pour définir le futur !  Mais, c’est aussi la base d’une vaste activité que les américains appellent « entertainment ».Doit-on alors croire en Andy Warhol « Gagner de l’argent est un art, travailler est un art et faire de bonnes affaires est le plus bel art qui soit. »
 

SIANA Semaine des Arts Numérique, dont la première édition a eu lieu en 2005, est un partenariat entre une école de management et d’ingénieurs l’Institut National des Télécommunications, la ville d’Evry, qui sera représentée cette année  par Hervé Perard, maire adjoint d’Evry et le théâtre de l’Agora, scène nationale d’Evry, avec Monica Guillouet Gélys. SIANA a été créée avec cette volonté de rencontres, de discussions, d’échanges comme je souhaite qu’elle ait lieu ici a Nanchang en Chine comme elle a eu lieu il y a quelques mois au Brésil. Le dialogue est important, pour se comprendre et il se place dans le présent. Là encore, je ne peux résister à utiliser une citation de Pablo PICASSO, qui a été un des premiers artistes de la mondialisation présent en France, comme au Japon ou au Brésil « Il n’y a en art, ni passé, ni futur. L’art qui n’est pas dans le présent ne sera jamais »

Il y a un fait important dans SIANA, c’est que les artistes puissent expliquer leurs œuvres, c’est aussi pour cela que l’on organise des workshops ou les « élèves » apprennent à utiliser des outils, là encore, je souhaite citer un philosophe français, Alain, qui à  écrit dans son livre Minerve ou De la sagesse  « Le petit mot «Je ferai» a perdu des empires. Le futur n’a de sens qu’à la pointe de l’outil. Prendre une résolution n’est rien; c’est l’outil qu’il faut prendre. ». C’est l’outil numérique qu’il nous faut donc prendre, quitte à revisiter son imaginaire. SIANA nous a permis d’explorer les interactions entre la mobilité et la globalisation en 2007. Pour 2009, nous avons eu envie d’explorer le thème de l’imaginaire des technologies numériques, car chacun, artiste, ingénieur et manager est porteur d’une vision du monde par le numérique… c’est celui de cet imaginaire que l’on retrouve dans les Cosplay et dans les dessins animés.

Je terminerai ce discours par une petite blague, une citation de Paul Auster, auteur moins connu, dans son ouvrage « Moon Palace », « Une fois qu’on a goûté au futur on ne peut pas revenir en arrière ». Cet auteur né aux Etats-Unis a passé une grande partie de sa vie en France il est plus connu pour son autre ouvrage, « La cité de verre », qui est l’œuvre qui parle du futur qu’il convient de lire…

Alors, souhaitons que SIANA, qui est une invitation à la rencontre, une invitation à écouter, une invitation à la réflexion, soit le lieu de naissance de nouvelles technologies, que SIANA rencontre un vif succès populaire en Chine, et qu’il soit porteur, tant sur le plan de la vie artistique que de celui des affaires de grandes et belles réalisations !

Petit tour du monde des BBQ

Les BBQ sont des modes de cuisson quasi-universel sans que l’on sache vraiment pourquoi, ou de dire tout simplement que ce sont des modes de cuisson historiques. La seule chose importante est que les aliments doivent être saisis par la chaleur, cela permet de conserver un maximum leur goût. Le support de la cuisson est varié, grilles horizontales ou verticales, tiges horizontales ou verticales, plaques, pierres, croix, … même si ce mode de cuisson est universel, les variantes sont multiples !

Afrique du Sud, braai

Les braai est une tradition importée par les boers et non pratiquée traditionnellement par les populations locales. Peu à peu, il a été accepté et donc les variantes sont multiples, présent partout, il ne fait pas partie de mythe ou d’habitude…

Allemagne, BBQ

La Thuringe mais aussi la Saxe sont des régions où se pratique ce que j’appelle le Barbecue de chasse. La viande, souvent un cerf, une biche ou des faisans, sont mis à tourner sur de grande broche. En Saxe, les restaurants de château en tire une clientèle régulière.

Argentine, el asado

C’est le plat argentin par définition, c’est même un rituel national en fin de semaine. Depuis 1556, la multiplication des vaches et des taureaux dans ce pays en fait le plat de base, il y aurait plus de 40 millions de ces bêtes en liberté. Attention, la variante argentine complète est à vous faire exploser l’estomac. Elle ne comporte rien d’autres que, empanadas, fiambres, embutidos, achuras, chinchulines, matambre, entrana, molleja, cuadril, asado de tira, bife, vacio, lomo, costilla de cerdo, pollo de corral, cordero, chivito, ensalada, pan que l’on accompagne de vin, de bière ou de yuyos comme boisson. Le repas se termine alors avec un maté. Tout un programme.

Australie, BBQ

Le BBQ est surtout pratiqué sur la côte pacifique comme un passe-temps populaire, partout ailleurs, c’est un plat de restaurant cuit dans un foyer ouvert. Il faut noter que ces barbecues sont régulièrement mixtes, donc des mélanges de viandes et de poissons. Il est dit que ce sont les meilleurs du monde, mais il suffit de le croire, la Nouvelle Zélande a aussi les mêmes pratiques.

Brésil, rodizio

Au Brésil, le rodizio est synonyme de nourriture, ce qui fait que c’est quasiment un plat national. La cuisson se fait le plus souvent sur des broches horizontales, c’est ce que signifie l’origine du mot, « tournant »

Caraïbes, barbacoa

Des Bahamas aux Etats-Unis en passant par Los Roque près du Venezuela, la cuisson au barbecue est le plat quotidien des îles des caraïbes. On y cuit de tout y compris des langoustes, donc la variété est grande. Le résultat est souvent associé à une sauce « jerk » qui parfois peut être très forte !

Chine, Kaoya

Le kaoya est donc la version chinoise du BBQ, et il est principalement composé de viande et d’oignon. Les chinois le pratique sans y ajouter du riz comme on aurait pu le croire. En revanche, il n’est pas rare à Shanghai ou à Hongkong d’être invité à un kaoya sur un balcon ! Ca change du fond de jardin à la française de faire un BBQ au 57 ème étage d’une tour…

Chili, barbacoa

Le barbacoa chilien est essentiellement à base de fruits de mer et de poissons ! J’avoue y trouver des limites.

Chypre, souvla

De cette ile provient un mode de cuisson particulier qui consiste à faire dégraisser dans le foyer des viandes grasses, avec une broche tournante. Le résultat est une viande croquante, presque déshydratée à mon goût et qui est alors servie avec des salades, du fromage de chèvre. Le pire de tout, c’est qu’ils arrosent le résultat d’huiles d’olive ! Les vins locaux s’accommodent bien avec ces plats…

Colombie, barbacoa

La version colombienne est très intéressante. Il suffit de s’écarter des grandes villes pour en tester deux variantes toutes deux fondées sur des cuissons sur des planches en aluminium. A première vue, cette première variante composée de viandes devient juteuse du fait de la conservation de la saveur sur la planche. La deuxième version est celle de poisson de rivière, j’ai goutté dans les environs de Medellin une truite cuite de cette façon servie avec une crème, du fromage en train de fondre et des fraises, et ceci, en buvant l’alcool local, l’aguardiente…un délice pour les papilles.

Corée, Bulgogi

Les Coréens aiment ce type de cuisson, mais le plus souvent, la cuisson se fait en brochette. La viande est cuite avec une sauce soja et de l’huile de sésame que l’on verse régulièrement ce qui lui donne une saveur particulière. L’ail est aussi souvent présent et contrairement à certains de leurs voisins (en particulier la Chine), le riz est toujours présent dans les Bulgogi.

Espagne, barbacoa

En Espagne, le BBQ a deux religions, mais c’est le plat numéro 1 dans ce pays. Originaire de la région de Ségovie, le BBQ se fait avec un cochon de lait (cochinillo), il existe des restaurants célèbres à Madrid, mais aussi la Meson del Candido à Ségovie, au ranchero de la Aldehuala ou encore prés de Vigo. La deuxième religion est catalane, là, le BBQ doit contenir du lapin. A LLoret del Mar, vous disposez de quelques restaurants de cette sorte, ils sont meilleurs qu’à Barcelone qui est devenue une ville cosmopolite. Je vous conseille de chercher ces lieux sur mon blog…

Etats-Unis, BBQ

Les indiens arawak le surnommait barbacua et ce serait l’origine du nom international, mais il est vrai que les américains s’attachent au peu d’histoire qu’ils possèdent ! Le barbecue actuel se fait le plus souvent de bœuf et de poulet. Il est devenu assez traditionnel dans les pique-niques du Kentucky, de la région de Minneapolis et au Texas. Dans cette dernière région, le « prime rib » au jus est le plat de choix.

Grèce et Turquie, gyros

Dans ces deux pays, la variante du barbecue est la cuisson sur une longue tige verticale soit de viandes déjà hachées, soit de viandes tranchées et empilées. Vous le connaissez tous car il s’est répandu partout dans le monde. Je viens même de voir un restaurant de ce type au Mexique qui avait pour nom Tacos arabe !

Inde

L’Inde n’a pas de nom spécifique au moins à que je sache ! L’Inde l’utilise dans sa cuisine traditionnelle comme base surtout avec du poulet. Vous pouvez trouver ce genre de BBQ dans les rues, et une saveur de curry est nécessaire pour faire local !

Mexique, barbacoa

Le barbecue est le mode de cuisson des cavaliers et des agriculteurs du XIX ième siècle, il est donc généralisé dans le pays. Mais ne vous trompez pas, les traditions reviennent vite, la cuisine de « carne en carbon » s’accompagne immédiatement des célèbres tacos de maïs. Ainsi, le plat généralisé est le « tacos de carne asada con salsas picantes, cebollines, guacamole y chiles », traduisons, des tacos de viande barbecue avec des sauces piquantes, des petits oignons, du guacamole et des piments ! Ca vous va comme menu ?

Royaume Uni, BBQ

Les anglais ont adopté le BBQ avait difficulté, c’est surement dû aux qualités culinaires de nos voisins. Le Yorkshire se distingue dans ce domaine en pratiquant le BBQ avec un « angus d’Aberdeen ». Rien de spécial donc !

Russie, Shashliki

Les russes le considère comme un plat de qualité, il est aussi un symbole de vérité, allez donc savoir pourquoi ! Il se pratique pour les fêtes à la maison, en pique-nique ou dans la datcha. Toutes les viandes sont possibles, mais aussi les poissons de rivières et dans certains cas les fruits de mer !

Shangaï prendra-t-elle la place de Cannes ?

Le festival du film de Shangaï prendra-t-il la place que détient  Cannes, ceci est la question  que pose la douzième édition de cette manifestation.

Le Festival international du film de Shanghai ???????  ou SIFF est devenu aujourd’hui le plus important festival de cinéma de l’Asie, et fait partie des neuf plus grands festivals de cinéma internationaux. Au début, cette manifestation qui a eu lieu pour la première fois du 7 au 14 octobre 1993, et tous les deux ans depuis 2001 avait pour but d’assurer la promotion des films chinois (officiel) à l’étranger.

Aujourd’hui, cette manifestation est devenue majeure. Elle cherche à renforcer les échanges internationaux dans le domaine culturel. Ce festival attribue le Golden Goble Award ?? (Jinjue ou Coupe d’Or). Environ 900 films en provenance de 60 pays en moyenne sont en compétition dans ce festival de 9 jours, Cannes dure 15 jours. Face à cela, Cannes en accueille tous justes un peu plus, 1070 longs métrages en 2008, 47 courts métrages, dont 20 films en compétition.

Le festival de Shangai s’est déroulé cette année du 13 au 21 Juin 2009. John Woo (Wu yusen en mandarin), Peter Fonda, Andie McDowell sont parmi les acteurs présents à ce festival. Parmi les acteurs et actrices européens, signalons la présence d’Isabelle Huppert et de l’actrice italienne Maria Grazia Cucinotta.

Vraiment, la Chine prend une place de plus en plus grande.

Site web du festival : http://www.siff.com