Archives pour la catégorie Tunisie

Les poissons de « Chez Slah » ne sont pas aussi vieux que la boutique, heureusement que c’est le cas.

Le vieux restaurant qui porte le nom de son créateur est maintenant exploité par ses enfants. Soyons clair, c’est une valeur sûre. Du poisson ultra-frais est affiché au menu à coté de riz à l’espagnole et de fruits de mer. Malgré mes multiples voyages effectués en Tunisie, c’est la première fois que je me rendais dans ce restaurant situé à quelques mètres de l’avenue Bourguiba. Il paraît qu’il date de 1929 !

Le décor est celui de sa date de création, la petite salle blanche est agrémentée de toutes petites portes et fenêtres peintes avec le bleu local. J’ai même eu quelques difficultés à rentrer. Ah ! Ces portes qui sont trop petites, témoins du temps passé. J’imaginais un américain ou une américaine dont le quintal est la norme de poids. Le bas du mur est orné d’un décor en cannage faussement berbère.

La cuisine atteint le niveau d’excellence. Nous avons commencé par des entrées variées, des rougets panés, des calamars frits et des émincés de calamar, le tout avec un agrément de sauce locale. J’ai choisi par la suite de l’espadon qui était servi avec des petits légumes et des frites. Des fraises présentées avec une chantilly maison a fini de me réjouir en ce mois de janvier. Le café fut accompagné d’une tibarine, c’est une liqueur de moine blanc qui était aussi excellente que digestive.

 

Chez Slah, 14 rue Pierre de Coubertin, Tunis, Tunisie, Tél : 71 258 588 ou 71 332 463

Manger au Queen à Sousse

Manger du poisson à Sousse n’est pas difficile, mais manger avec un peu de service et de gastronomie est plus. Le Queen est un des restaurants que je viens de tester et que je vous conseille. Nous étions toute une tablée. Nous avons demandé une variété en entrée. Nous avons eu des huîtres géantes d’une saveur incomparable, une purée verte qui se nomme pkaila metyfouna et un un hakouds  qui semblait être des tripes. À ceci se rajoutait des petits légumes, des pommes de terre avec des épices, des crevettes en sauce et des beignets de calamar. Le tout excellent. Nous avons évité les différentes formes de couscous présents à la carte et nous avons opté pour les poissons du jour. Ils nous ont été présentés crus, nous avons ainsi pu apprécier leur fraîcheur. Nous les avons ensuite mangés cuits, ils étaient très appétissants et délicieux  avec leur accompagnement de frites et d’œufs brouillés aux petits légumes. Une glace au citron constituait le dessert.

Le service était à la hauteur, mais le décor faisait plus vacances que restaurant gastronomique, ce qui est assurément une faiblesse.

Queen Co, Restaurant, Rue Moujy Baly, 4000, Sousse, Tunisie, Tél : 732 19 782, Fax : 732 19 778

Le diamant bleu….

Le diamant bleu…. ou lorsque l’architecture du restaurant donne le  nom

Le diamant bleu tient son nom de sa forme. Il s’agit d’un demi-diamant posé sur la corniche du lac de Tunis.  Il est associé à une jetée qui est couverte par temps froid, mais qui est très agréable. Voilà pour le décor qui ne laisserait pas imaginer une seconde qu’il s’agit d’un restaurant de poisson, bien qu’il soit situé au bord du lac.

J’ai commencé par une bisque de crevettes parfaite. Le loup grillé était également excellent, mail il était malheureusement servi avec des frites, alors que cela aurait mérité des légumes en accompagnement. Les desserts sont très italiens, j’ai opté pour un tiramisu de bonne facture. Côté boisson, ne comptez pas avoir de l’alcool, ce restaurant n’ayant pas reçu l’autorisation d’en servir.

Restaurant Le Diamant Bleu, Rue du Lac Biwa, Les Berges du Lac 1053, tél : 71 860  825 ou 71 962 040, mobile : 98 357 055, Fax : 71 962 050, mail : commercial@lediamantbleu-tunis.com, site web : http://www.lediamantbleu-tunis.com

Ce samedi, c’est Mouled à Tunis

Ce samedi, 4 février 2012, c’est Mouled à Tunis

Le Mouled est chez le musulman l’anniversaire de l’élu d’Allah. C’est un peu comme la fête de Noël chez les catholiques, mais il faut passer du calendrier solaire au calendrier lunaire pour en connaître le jour.  En 2012 en Tunisie, le Mouled était le 4 février.

À cette occasion, les tunisiens mangent des aasidas qui ce sont des gâteaux faits de semoule et de farine. Une variante de l’aasida est le zgougou confectionné avec de la farine de graines de pin d’Alep, de la crème et des fruits secs, principalement des pistaches, des noisettes et des amandes.

Les vins tunisiens de Mornag

Les vins de Mornag, une localité située entre Tunis et Hammamet, sont très connus depuis des années comme des vins médecins augmentant le degré et la couleur de la plupart des vins hexagonaux. Aujourd’hui, ils ont pris leur autonomie. Voici le résultat de ma dernière dégustation.

Le vieux Magon

Si vous aimez les vins à la bordelaise mais corsés comme un vin des Corbières et alcoolisés comme un Rioja espagnol, la bouteille numéro 5473802 que nous avons dégustée en Tunisie possédait toutes ces caractéristiques. Ce vin se marie bien avec de la viande et plus particulièrement la charcuterie, ce qui n’est pas en soi une coutume locale… m’enfin !. Si vous passez en Tunisie, je vous le recommande tout de même. Mais évitez de le boire en pleine chaleur, l’alcool vous monterait trop rapidement à la tête.

 

Le Magon

Le Magon, j’allais dire « tout simple » n’arrive pas à la hauteur du grand du même nom. Plus léger en alcool, il l’est aussi de par son aspect gustatif. Son mélange de cépage Syrah et Merlot fait tout de même de lui un vin corsé.

Le blanc Clipea

Ce vin de cépage Chardonnay pourrait être qualifié de blanc si sa couleur ne s’apparentait pas d’un jaune tournesol. Son nez se rapproche des fruits du midi, j’hésiterais entre un arôme pêche ou abricot. Il est très subtil avec les plats de poisson tunisiens et j’ai apprécié.

Clipea Chardonnay Blanc 2011

Grand vin de Mornag, Vieux Magon, 2008, village de Majis, Fût de chêne

Magon 2011

Ces vins sont produits par :

Les Vignerons de Carthage, Route de Mornag, Jebel Jelloud 1009, Tunis, Tunisie, Tél : (+216) 71 490 099, Télécopie : (+216) 71 391 220, email : uccv@uccv.com.tn, site web :  http://www.vigneronsdecarthage.tn

Je viens de voyager ce 20 avril dans un avion vide!

Quand les ministres expliquent qu’ils ne faut pas se précipiter dans les aéroports….

/>Avion vide suite explosion du volcan islandais le 20 avril 2010

Les avions partent à vide: 62 personnes dans un airbus A321 entre Marseille et Paris
119 dans le même type d’avion entre Paris et Tunis, pour un avion de 210 places, chercher ou est l’erreur après plusieurs jours de chaos! »Avion

L’après Tunis

Les prochaines dates

Le sommet de Tunis a accouché d’un Forum de la Gouvernance de l’Internet et d’un plan de coopération renforcée. Pour le premier le groupe organisateur du Forum est en train de se mettre en place. En ce qui concerne la coopération renforcée, personne ne sait comment elle va se dérouler.

En 2006, deux événements seront majeurs autour de l’ICANN. C’est la fin du MoU de l’ICANN et la remise sur le marché du mandat de Verisign. Il en est de même à l’IUT. L’année 2006 est l’échéance de réélection de l’équipe dirigeante. Ce qui engendra nécessairement programmes et mandats nouveaux. Enfin, Telecom World aura lieu à Hongkong du 4 à 8 décembre 2006. La Chine a réservé 20000 m2, la France seulement 700 m2.

Le SMSI a été à l’origine de conférences, de stands. Le plus important, les acteurs ont commencé à se parler. « Le dialogue public-privé doit se poursuivre », affirme Jean Michel Hubert qui fut l’ambassadeur de la France en charge de ce sommet.

Le bilan de la présence française au Sommet Mondial pour la Société de l’Information

Le bilan de la présence française au Sommet Mondial pour la Société de l’Information

Toujours l’après Tunis…

Pour Alcatel, Serge Tchuruk aurait apprécié favorablement sa présence à Tunis. Beaucoup d’entretien ont lieu entre les chefs d’état présents, des clients et lui. La réunion « connect the world » a été l’occasion de présenter une étude sur l’investissement privé par Infodev. Cette réunion a permis de montrer que l’on peut faire des affaires dans les pays en développement.

France Telecom a eu une participation active sur le thème de la contribution des entreprises au développement durable. L’opérateur a disposé d’un stand dédié et a cherché à montrer l’engagement du groupe vers les pays en développement. Les thèmes choisis sont l’Internet pour les communications, le handicap, la situation de crise, le développement durable. L’attente de l’opérateur historique concerne les échéances de cette année, c’est même un sujet de préoccupation. Le remplacement du rôle prédominant des USA doit aboutir pour septembre 2006.

Vivendi Universal a insisté sur la diversité culturelle, le partage des connaissances.

Pour l’AFNIC, le SMSI s’est concentré sur le renforcement de la relation avec les journalistes et de la présence de la France dans les organismes organisationnels. En ce qui concerne le sujet de l’Icann, la représentation désordonnée dans les comités de la France ne se traduit pas par de l’efficacité. Il y a même trop peu de coopération dans les représentations.

La direction DGCID (Coopération Internationale et développement) du Ministère des affaires étrangères a présenté le projet ADEN qui permet de donner des ressources à des points d’accès oublié en Afrique. Le nombre de pays participants s’est élargi.

L’HEGP (Hopital Européen Georges Pompidou) a été surpris du public. Les acteurs voulaient avoir l’avis d’un utilisateur. Le sujet le plus demandé était celui du programme de lutte contre la mortalité maternelle et infantile.

La zone économique de Lille a voulu à la fois, faire la promotion territoriale et du savoir faire de la zone, mettre en avant les entreprises régionales afin d’aboutir à des actes commerciaux. La mise en avant des aspects technopoles et poles de compétitivité en était le point fort.

En conclusion

Trois points ont émergés. La visite des ministres et chefs d’Etat de Mauritanie, Bénin, Maroc engage la France à continuer dans les aspects francophonies. C’est une vraie attente pour ces pays. Le Ministère de l’Industrie se veut être une force de proposition dans la concertation approfondie entre le secteur privé et public. Les décisions éducatives sont assez peu présentes en France au regard des expériences étrangères.

Petit parcours dans La Marsa

Vous aimez les spécialités locales tunisiennes. Alors profitez des villes autour de Tunis.

D’abord, vous arrivez à La Marsa, vous garez votre voiture devant un grand parc sur l’avenue 7 novembre. Vous pouvez aussi y arriver en voiture ou par le train Tunis, La Goulette, La Marsa. A ce moment, vous trouverez une sandwicherie au nom royal dans une petite rue perpendiculaire sans nom. Le sandwich comporte des ingrédients divers, de la viande de bœuf ou du foie. En tout cas, il est excellent.

Traversez pour aller au café d’en face qui vous propose différents jus de fruits frais, une chi-cha bien locale (grande pipe à eau tunisienne ou narguilé) et un décor bien typique.

Juste à coté, un magasin de glaces, vous pouvez y prendre le dessert.

Un parcours à ne pas rater…Surtout si vous allez à l’ambassade de France très proche et que vous en sortez après un cocktail trop léger.

Sandwich Oueld El Bey, Tel 71 748 805
Cafe Al Alia, Avenue 7 novembre
Gelateria, Avenue 7 novembre, La Marsa, Tunisie